Frappe policière: 23 arrestations et deux suspects recherchés

Ce sont 23 personnes qui feront face à la justice à Sherbrooke à la  suite des... (La Tribune, René-Charles Quirion)

Agrandir

La Tribune, René-Charles Quirion

Partager

La Tribune

(Sherbrooke) Ce sont 23 personnes qui feront face à la justice à Sherbrooke à la suite des arrestations réalisées dans le cadre de l'opération « récif » visant un réseau de revendeurs de stupéfiants.

Ce sont 23 personnes qui feront face à la... (Tableau fourni par la SQ) - image 1.0

Agrandir

Tableau fourni par la SQ

Munis de mandats de perquisition, plus de 200 policiers ont frappé à plusieurs endroits en Estrie, dont Sherbrooke, Magog et Coaticook.

Les individus arrêtés, dont certains possèdent des antécédents judiciaires, feront face à des accusations de gangstérisme, trafic de stupéfiants, complot en vue d'en faire le trafic et production de cannabis.

Quelques membres du groupe auraient des liens avec les motards criminalisés, indique un communiqué diffusé par la Sûreté du Québec.

Deux suspects sont toujours recherchés. Il s'agit de Stéphane Marcil, 29 ans, de Magog et de Khaled Elmir, 24 ans, de Sherbrooke.

Jusqu'à maintenant, 120 grammes de cocaïne, 420 comprimés de méthamphétamine, du cannabis, 25 000 $ en argent, une vingtaine d'armes et du matériel informatique ont été saisis.

Le module régional d'enquêtes de l'Estrie de la Sûreté du Québec et l'Escouade régionale mixte, assistés du Service de police de Sherbrooke, de la Régie de police Memphrémagog, de la Gendarmerie royale du Canada ainsi que des corps de police municipale de Bromont et Granby visent une vingtaine de lieux de perquisitions.

Livraison sur appel

Le réseau procédait à la livraison sur appel et à la vente de stupéfiants dans des bars sur les territoires de Sherbrooke et des MRC de Magog et de Coaticook.

Les 23 suspects sont des hommes âgés de 19 à 52 ans.

Il s'agit de la deuxième opération policière visant le crime organisé en moins de sept jours en Estrie.

Rappelons que 15 personnes faisant partie d'un réseau impliqué dans la production et le trafic de drogue de synthèse ont été arrêtées le 8 novembre dernier, dans la région.

- Avec PC et René-Charles Quirion

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer