Les employés de Billots Sélect n'ont pas chômé longtemps

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) Les employés de Billots Sélect mis à pied en juillet dernier n'auront pas chômé longtemps. Moins de deux mois après la fermeture de la scierie pour cause d'expropriation par la Ville de Lac-Mégantic, seulement deux travailleurs sont encore en recherche d'emploi.

C'est le bilan qu'a dressé hier la présidente de Concerto, Jocelyne Primeau, à qui Billots Sélect avait fait appel pour accompagner ses employés dans leur reclassement.

Billots Sélect embauchait 34 employés au moment de sa fermeture, selon les données rapportées par Mme Primeau. Neuf n'ont pas été touchés puisqu'ils travaillent en forêt tandis que 25 étaient éligibles aux services de reclassement.

Parmi eux, en date d'hier, 17 avaient trouvé un nouvel emploi, trois étaient retournés aux études, deux étaient en démarrage d'entreprises et un était en démarche d'orientation, ce qui laisse deux chômeurs en recherche d'emploi proprement dit.

« Beaucoup d'entreprises sont en manque de personnel à Lac-Mégantic, notamment dans le secteur du bois, constate Mme Primeau. Plusieurs employeurs nous ont appelés eux-mêmes pour recruter les travailleurs. Un avait même sept ou huit postes à combler. Le réseautage a bien fonctionné dans ce dossier. »

Mme Primeau est aussi en mesure de confirmer que les travailleurs se sont replacés à Lac-Mégantic ou autour et que certains ont des conditions de travail meilleures qu'avant.

Ces travailleurs ont une moyenne d'âge de 43 ans et 25 ans d'ancienneté sur le marché du travail. La scierie de la rue Lévis, sur les berges de la rivière Chaudière, a fermé ses portes après 28 ans d'activités. Ses installations se retrouvent au coeur du nouveau quartier commercial de Lac-Mégantic, accessible par un pont nouvellement construit. Billots Sélect souhaitait se relocaliser dans le parc industriel de Lac-Mégantic, mais les négociations n'aboutissent pas, si bien que la Ville a entrepris des procédures d'expropriation.

jacynthe.nadeau@latribune.qc.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer