Plein air zen, plein air extrême

En guise de récompense après une randonnée pédestre... (Photo courtoisie, Tourisme Coaticook)

Agrandir

En guise de récompense après une randonnée pédestre sur les pentes du mont Pinacle, tout au sommet une vue imprenable sur les Appalaches, un endroit idéal pour casser la croûte.

Photo courtoisie, Tourisme Coaticook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maryse Carbonneau
La Tribune

(Coaticook) Envie de bouger, de déguster, de découvrir? Enfilez vos chaussures de marche ou enfourchez votre vélo et préparez-vous à rencontrer l'autre région de Coaticook, celle loin des routes numérotées, celle des campagnes et des sous-bois, celle qui mérite qu'on prenne des pauses culturelles et gourmandes. De tout pour tous les goûts, mais surtout pour toutes les conditions physiques.

En guise de réchauffement ou si on souhaite dégourdir toute la petite famille, on peut profiter des 15 km de sentiers sur route et hors route du Circuit vélo-piétonnier Rivière aux pins à Coaticook. Un nom plus qu'à propos puisque le circuit longe la rivière Coaticook avec des accès et des points de vue à plusieurs endroits.

Plus ambitieux? On a alors le choix entre La Trois Villages, un circuit de vélo sur route de 35 km reliant les municipalités d'East Hereford (voir en passant le centre d'interprétation à ciel ouvert Sapins et merveilles), Saint-Venant-de-Paquette (le Sentier poétique avec audioguide) et Saint-Malo (la tour La Montagnaise s'il vous reste un peu d'énergie). Ou encore on s'attaque au 112 km de vélo sur route de l'Est'capade qui traverse les municipalités et villages de Waterville, Martinville, Sainte-Edwidge-de-Clifton, Coaticook, Baldwin et Compton. Pauses gourmandes en vue à Compton, alors que le circuit croise La Fromagerie La Station, Le Verger Ferland et le Domaine Ives Hill.

Carrément téméraire? Direction East Hereford où Circuits Frontières offre 50 km de vélo de montagne simple trace avec des sentiers de débutants à double diamant, c'est-à dire pour les experts qui ont des mollets, de la technique et le coeur bien accroché pour affronter les pentes du mont Hereford. Avant d'entrer dans les sentiers pour apprécier cette impression d'arrière-pays, on s'acquitte du droit d'accès ou on achète sa carte de membre au kiosque situé derrière l'église grâce à une borne d'autopaiement. À noter que l'argent recueilli sert essentiellement à l'entretien et au développement de nouveaux sentiers, l'objectif étant d'atteindre de 60-70 km de sentiers dans les prochaines années.

Bien que les différents circuits soient très bien balisés, et ce, avec des noms fort singuliers somme le Chaînon-Manquant ou L'Épicée, le président de Circuits Frontières, David Lauzon, met les futurs utilisateurs en garde. « Il faut que les gens aient une carte des sentiers et qu'ils sachent lire les cartes. Notre philosophie est de favoriser l'autonomie des utilisateurs et à ce jour ça fonctionne très bien. » Autre précaution à prendre, aviser un proche de votre sortie, car les cellulaires sont souvent hors d'atteinte dans cette région. Le cas échéant, les Herefordéens demeurent vigilants si un véhicule s'attarde dans le stationnement de l'église à la tombée de la nuit.

Mais si vous souhaitez attaquer les pentes pendant que les enfants se rafraîchissent dans la piscine, le Parc de la Gorge propose trois boucles de pur plaisir de vélo de montagne de tous les niveaux, incluant à l'arrivée une douche pour vous et une pour votre vélo. Attendez-vous toutefois à une dynamique complètement différente des sentiers d'East Hereford puisque le parcours de 21 km a été tracé à l'intérieur d'une superficie de 4 km2. « Les sentiers sont plus âgés, donc plus naturels et moins larges, explique Francis Harvey, cofondateur des sentiers avec feu Jean D'Avignon. Les montées et descentes sont nombreuses et la randonnée est plus difficile puisqu'on est constamment accoté à flanc de montagne. »

Par ailleurs, si vous êtes de ceux pour qui le vélo n'est qu'un prétexte pour brûler des calories avec un maximum de pauses gourmandes et culturelles, la région présente trois sorties à déguster et à découvrir, des sorties guidées grâce à l'application Balado Découverte: le rallye de campagne de La route du marché à la ferme, avec non moins de 36 intervenants agroalimentaires à visiter, La Voie de Pionniers et ses bientôt 20 personnages historiques à voir et à entendre (dans les deux langues), ainsi que les Circuits découverte de la région de Coaticook par lequel vous pouvez participez au concours photo Les quatre saisons du patrimoine dans la MRC de Coaticook.

mcarbonneau@latribune.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer