Le système de freins à air de la locomotive pourrait être en cause

Dans un communiqué publié en fin d'après-midi dimanche, la société Montreal,... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Lac-Mégantic

Dans un communiqué publié en fin d'après-midi dimanche, la société Montreal, Maine & Atlantic Railway (MMA) a émis l'hypothèse d'un problème avec le système de freins à air de la locomotive.

Dans un communiqué publié en fin d'après-midi dimanche, la société Montreal, Maine & Atlantic Railway (MMA) a émis l'hypothèse d'un problème avec le système de freins à air de la locomotive.

Les responsables de la société ferroviaire ont toutefois précisé qu'ils ne possédaient pas toutes les informations car, font-ils remarquer, le personnel de MMA n'a pas été en mesure d'accéder au site pour mener sa propre enquête, parce que «les autorités provinciales et fédérales avaient pris le contrôle du secteur du déraillement».

Par ailleurs, MMA a nié les allégations selon lesquelles la compagnie n'était pas disponible sur le site du drame.

«Il y a une dizaine de représentants de MMA à Lac-Mégantic et d'autres arrivent continuellement. Plusieurs s'y trouvent depuis hier après-midi (samedi), en dépit d'affirmations selon lesquelles MMA n'était pas disponible», affirme l'entreprise, tout en ajoutant qu'elle a érigé un centre de commandement dans l'édifice municipal.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer