Les Estriens sont champions du déménagement

C'est en Estrie que les gens déménagent le plus au Québec, selon une étude... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune

(Sherbrooke) C'est en Estrie que les gens déménagent le plus au Québec, selon une étude menée par Capital One et CROP pour mieux comprendre le comportement des Québécois pendant la période des déménagements.

En effet, 25 % de la population en Estrie prévoit déménager au cours des six prochains mois, alors que ce pourcentage s'établit à 17 % pour la population de Montréal et à 10 % pour celle de l'ensemble de la province.

« Le fait que Sherbrooke soit une ville étudiante explique assurément les statistiques. D'ailleurs, le sondage démontre que 53 % des universitaires estriens prévoient déménager au cours des six prochains mois », relate Jonathan Couturier, directeur de projets chez CROP. Les systèmes coopératifs offerts par certaines facultés universitaires doivent également augmenter le nombre d'étudiants de la région qui changent d'adresse.

Le sondage défait le mythe de la journée des déménagements alors que seulement 4 % des Québécois prévoient déménager le 1er juillet, un pourcentage qui descend à 2 % pour les Estriens.

Texte complet dans La Tribune de samedi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer