Désolation à Coaticook: 26 arbres écorcés sans raison

En bordure de la piste cyclable qui longe la rivière Coaticook, 26 jeunes... (La Tribune, Maryse Carbonneau)

Agrandir

La Tribune, Maryse Carbonneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Maryse Carbonneau
La Tribune

(Coaticook) En bordure de la piste cyclable qui longe la rivière Coaticook, 26 jeunes arbres ont été entièrement écorcés sur une hauteur allant jusqu'à 15 pieds, comme si on assistait aux résultats d'une sorte de jeu de compétition malsain et gratuit.

« C'est tellement désolant, lance France Paré, horticultrice à la Ville de Coaticook. Je n'en reviens pas. Lorsque j'ai commencé à la Ville, on voyait parfois des fleurs arrachées ou des plantes volées, mais j'avoue que la gravité des actes de vandalisme semble s'accroître au fil des ans.»

«Il est certain que ces arbres-là sont condamnés à plus ou moins court terme», dit-elle.

Bien qu'un rapport de police ait été remis aux autorités de la Ville, les fautifs ne sont pas encore connus. Entre temps, on tente d'en rire à rejetant la faute sur de soi-disant castors géants, mais ce n'est que pour tenter de dissiper le malaise d'un acte répressible et incompréhensible.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer