Exclusif

Épuration des eaux

Le Canton d'Orford dépose une poursuite de 10,6 M $

Propriétaire d'une station d'épuration des eaux offrant un rendement nettement... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Imacom, Frédéric Côté

Partager

(Magog) Propriétaire d'une station d'épuration des eaux offrant un rendement nettement inférieur aux attentes depuis des années, le Canton d'Orford poursuit le gouvernement du Québec, Les Services exp et trois ingénieurs afin d'obtenir de leur part la rondelette somme de 10,6 millions $.

La requête de la municipalité a été déposée en Cour supérieure à Montréal mardi. Elle vise les concepteurs de l'usine d'épuration des eaux, dont les ingénieurs Robert Gaudreau, François Bélanger et Patrick Gagnon, ainsi que le gouvernement à titre de responsable de la validation et de la conception des plans.

À noter qu'exp est née de la fusion de plusieurs entreprises, dont Teknika HBA.

La station d'épuration des eaux du Canton d'Orford a été mise en service en mai 2006. Très rapidement après sa construction, la municipalité a constaté que l'infrastructure présentait des problèmes.

La situation ne s'est guère améliorée au fil des ans, malgré les efforts du canton pour la corriger.

Texte complet dans La Tribune de mercredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer