Une vingtaine d'élèves de St-Philippe restent à la maison

Les préparatifs en vue du déménagement de l'école Saint-Philippe de Windsor ont... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Imacom, Frédéric Côté

Partager

Caroline Bouchard
La Tribune

(WINDSOR) Les préparatifs en vue du déménagement de l'école Saint-Philippe de Windsor ont commencé mercredi soir et se poursuivront tout le week-end. Pour ce faire, la collaboration des enseignants de l'école a été exigée afin que ceux-ci passent les soirées à venir à identifier tout le matériel de leurs classes, lequel sera ensuite décontaminé, empaqueté puis transporté vers l'école Le Transit, à Magog, qui accueillera les 320 élèves de Saint-Philippe.

Mercredi matin, une vingtaine d'élèves étaient absents de l'école, a rapporté Julie Verreault, conseillère en communication à la Commission scolaire des Sommets (CSS), tel que le recommandaient la Direction de la santé publique et la CSST (Commission de la santé et de la sécurité du travail), pour les personnes dont la santé est vulnérable, qui souffrent de problèmes respiratoires ou de déficience du système immunitaire.

Toutefois, mercredi, la direction de l'école n'a pas retourné nos appels et il a été impossible de savoir si des enseignants ou d'autres membres du personnel avaient eux aussi choisi de s'absenter.

« Les enseignantes doivent identifier le matériel à transporter et c'est le seul point de mécontentement pour l'instant, a indiqué Claude Legris, vice-président du Syndicat de l'enseignement de l'Estrie (SEE). Elles auraient plutôt voulu que l'école ferme vendredi pour pouvoir faire ça. Les professeurs aussi ont des familles et des enfants. Mais leurs heures seront compensées la semaine prochaine», ajoute-t-il.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer