Places en garderie: le quart de ce qui avait été promis

Les 645 nouvelles places subventionnées annoncées jeudi pour l'Estrie ne... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partager

(SHERBROOKE) Les 645 nouvelles places subventionnées annoncées jeudi pour l'Estrie ne correspondent qu'au quart de ce qui avait été promis par les péquistes Réjean Hébert et Serge Cardin en campagne électorale. Elles seront néanmoins suffisantes pour que chaque enfant ait une place en garderie à 7 $ d'ici la fin 2016, assure le gouvernement Marois.

En entrevue à La Tribune, jeudi, le ministre responsable de l'Estrie et député de Saint-François, Réjean Hébert, a reconnu que sa promesse électorale était basée sur des données qui surestimaient les besoins réels. «On aurait dû prendre les vraies données, soit les données démographiques du ministère de la Famille», admet-il.

La ministre de la Famille, Nicole Léger, a lancé hier l'appel de projets pour la création de 15 000 places additionnelles à 7 $ dans les centres de la petite enfance du Québec. La réalisation de ces places commencera en 2014 et se poursuivra jusqu'au 31 décembre 2016.

Le réseau québécois comptera alors 250 000 places subventionnées, ce qui permettra « d'offrir une place à contribution réduite à tous les enfants québécois dont la famille le désire «, a souligné la ministre Léger.

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer