Warwick: des feux de circulationou un carrefour giratoire?

Partager

Yanick Poisson
La Tribune

(WARWICK) Le ministère des Transports du Québec a tranché : l'installation de quatre arrêts obligatoires ne contribuerait pas à réduire la dangerosité de l'intersection problématique du rang 4 et du chemin de Saint-Albert à Warwick. On opterait plutôt pour l'implantation de feux de circulation ou l'aménagement d'un carrefour giratoire.

« Il y a encore différentes possibilités, la décision n'est pas arrêtée. Nous en sommes toutefois venus à la conclusion d'écarter l'installation de quatre arrêts comme demandé par la Ville de Warwick. Les arrêts pourraient être une solution, mais pas seuls», a indiqué la porte-parole du ministère pour la région Mauricie-Centre-du-Québec, Brigitte Blais.

Les avenues des feux de circulation et de l'aménagement d'un carrefour giratoire sont sur la table à dessin du ministère. Il n'a pas été possible de connaître l'échéance de la mise en branle des travaux, le tout étant déterminé en fonction du « cadre financier « et des « priorités du réseau routier».

Rappelons qu'un nombre important de collisions ont eu lieu à l'angle du rang 4 et du chemin de Saint-Albert au cours des dernières années. Malgré l'aménagement d'îlots centraux et de bandes rugueuses sur la chaussée depuis 2006, l'intersection demeure un endroit dangereux où se multiplient les erreurs d'inattention, trop souvent fatales.

Le coin est notamment rendu dangereux par son relief rendant la visibilité plus difficile, ainsi que par la vitesse et le nombre de véhicules circulant sur la route de Sainte-Albert.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer