CSSS des Sources et du HSF: le mariage n'aura pas lieu

Après une longue année de fréquentation, le mariage avorte : il n'y aura pas de... (Imacom, Claude Poulin)

Agrandir

Imacom, Claude Poulin

Partager

François Gougeon

(East Angus) Après une longue année de fréquentation, le mariage avorte : il n'y aura pas de fusion des Centres de santé et de services sociaux (CSSS) du territoire des Sources avec son voisin du Haut-Saint-François.

À l'issue d'une longue assemblée dans une salle bondée d'environ 250 citoyens, mercredi soir au sous-sol de l'église de l'église Notre-Dame-de-la-Garde, à East Angus, le conseil d'administration du CSSS de l'endroit a rejeté la proposition de fusion pourtant acceptée la veille à Asbestos.

Si bien que l'organisation de soins de santé du Haut-Saint-François, qui partageait le même directeur général que celle de la MRC des Sources, Mario Morand, retourne à la case de départ, soit d'avant janvier 2012.

« Je suis déçu, car je voyais dans cette fusion une façon de bâtir une organisation plus forte, avec plus de services pour la population et ayant la capacité de recruter et de retenir les meilleurs candidats possibles pour ces services. Comme on est un petit CSSS, on perd notre monde, qui est recruté ailleurs... Je ne sais pas de quoi l'avenir sera fait, mais on devra peut-être faire face à plus de difficultés à long terme, comme avec les compressions budgétaires. Chose certaine, on va perdre notre directeur général, Mario Morand, qui avait une bonne vision de choses », a déploré le président du conseil d'administration, Alain Coulombe. Le vote, incluant celui du directeur général qui y a pris part, s'est terminé 11 à 7 contre la fusion.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer