Un jeu-questionnaire pour freiner l'hypersexualisation

Alexandre Allard, Olivier Champoux, Amélie Guillette et Tessa... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Alexandre Allard, Olivier Champoux, Amélie Guillette et Tessa Landry testent le nouveau jeu SexBox 360.

La Tribune, Yanick Poisson

Partager

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Dans le but de conscientiser les jeunes à la présence perverse de l'hypersexualisation dans la société, les Partenaires en promotion-prévention de la région Arthabaska-Érable ont mis sur pieds SexBox 360, un jeu-questionnaire destiné aux 12-18 ans.

Symboliquement, on a donné à SexBox 360 la forme du jeu de la « bouteille «, auquel plusieurs se sont adonnés étant jeunes. À tour de rôle, chaque jeune fait pivoter la bouteille vers l'une des six catégories se trouvant sur la planche de jeu. Il doit ensuite répondre à l'une des 250 questions en fonction du résultat.

Jusqu'à huit joueurs à la fois peuvent utiliser le jeu. On suggère fortement qu'ils soient supervisés par un adulte ouvert d'esprit qui ne sera pas choqué par les réponses des jeunes et qui saura, au contraire, les ramener à l'ordre si la situation dérape.

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer