Les stations de ski comptent sur le froid

Non, les gestionnaires des stations de ski de la région n'ont pas le moral... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partager

Sur le même thème

(MAGOG) Non, les gestionnaires des stations de ski de la région n'ont pas le moral complètement défait après le récent redoux! Sans surprise, ils ont décidé de répondre à Dame Nature par la bouche de leurs canons.

Directeur général de la station Mont Orford, Luc Chapdelaine concède que le redoux a eu un plus grand impact que prévu sur le domaine skiable dont il a la responsabilité. « La fonte a été plus importante qu'on le pensait. On n'a pas reçu tant de pluie que ça, mais on a eu des vents chauds et ça a fait mal», remarque-t-il.

Autre facteur à prendre en considération : la couverture de neige sur les pistes de la station Mont Orford n'était pas tellement épaisse lorsque le mercure a commencé à remonter. La saison de ski a relativement bien démarré, mais la quantité d'or blanc au sol n'était pas exceptionnelle.

Conséquence du temps plus clément des derniers jours, la direction du mont Orford a choisi de fermer le mont Alfred-DesRochers et la totalité des sous-bois sur le reste du domaine skiable de la station.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer