Un autre type de grippe pourrait sévir cet hiver

La Direction de santé publique de l'Estrie craint que n'éclate un second  pic... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partager

(Sherbrooke) La Direction de santé publique de l'Estrie craint que n'éclate un second pic d'activité grippale dans les prochaines semaines. C'est un autre type de grippe qui pourrait sévir cette fois.

Cette nouvelle éclosion d'une grippe de type B viendrait certainement accentuer la pression sur les hôpitaux de la région, qui sont mis à rude épreuve depuis le début de la période des Fêtes par la virulence et l'éclosion de la grippe de sous-type A (H3N2).

« Historiquement, les saisons au cours desquelles l'influenza de sous-type A (H3N2) prédomine sont associées à plus de sévérité, comme observé cette saison au Québec », indique la Dre Geneviève Petit, médecin-conseil à la Direction de santé publique de l'Estrie.

Il est encore possible de se faire vacciner contre la grippe en Estrie, ce qui est d'autant plus pertinent que les deux grippes en circulation, autant de type A que de type B, sont incluses dans le vaccin.

Texte complet dans La Tribune de mercredi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer