Premier redoux de l'hiver

Sans être la catastrophe appréhendée ni la crainte de tout perdre la ... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partager

François Gougeon

(Sherbrooke) Sans être la catastrophe appréhendée ni la crainte de tout perdre la couverture de neige, il n'en reste pas moins que le redoux se fera sentir en Estrie au cours des prochains jours et de façon plus marquée à compter de vendredi et pour toute la fin de semaine.

« Ce n'est pas exceptionnel un redoux en janvier. Celui qui se prépare nous fera connaître à compter de vendredi des températures nettement plus douces que la normale, au-dessus du point de congélation et les précipitations seront sous forme liquide », prévient le météorologue René Héroux, à Environnement Canada.

Alors qu'on s'était habitué à des températures d'un véritable hiver, voilà que le mercure au cours de la semaine avoisinera le point de congélation le jour, par rapport à une normale de moins 6 C. Les nuits également seront plus douces que la normale de moins 16 C à ce temps-ci de l'année.

Texte complet dans La Tribune de mardi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • La chasse aux nids-de-poule est ouverte

    Sherbrooke

    La chasse aux nids-de-poule est ouverte

    La chasse aux nids-de-poule a débuté à Sherbrooke, mais elle pourrait s'intensifier la semaine prochaine en raison d'un sérieux doux temps qui sévira... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer