Il y a quinze ans... la crise du verglas

Il y a 15 ans, d'impressionnantes quantités de pluie verglaçante  s'abattaient... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partager

(Sherbrooke) Il y a 15 ans, d'impressionnantes quantités de pluie verglaçante s'abattaient sur le Québec. Alourdis par le poids de la glace, des kilomètres de lignes électriques ont cédé, plongeant dans le noir des milliers de Québécois dans le sud de la province. Le 6 janvier 1998, 750 000 abonnés d'Hydro-Québec étaient privés de courant. Ils ne le savaient pas encore, mais certains parmi eux n'auraient pas d'électricité avant une trentaine de jours. Il y a 15 ans, le Québec plongeait dans la crise du verglas.

Journaliste pour La Tribune à l'époque, Gérald Prince a vécu le grand verglas à Drummondville, où les premiers pylônes de haute tension se sont écroulés sous leur enveloppe glacée le 6 janvier. « Dans la région, la pluie verglaçante a commencé le 5 janvier. Après une petite accalmie, le 7 janvier au soir c'est devenu très effrayant. Les précipitations étaient abondantes », raconte le retraité.

Le lendemain, la moitié de Drummondville s'est réveillée sans électricité. Celle-ci n'allait revenir que neuf jours plus tard dans la majorité des foyers drummondvillois.

Sans chauffage, plusieurs personnes se sont tournées vers l'un des nombreux centres d'hébergement ouverts pour répondre à cette situation d'urgence. « Les services municipaux étaient à pied d'oeuvre pour essayer d'aider les gens comme ils pouvaient », explique M. Prince.

« Les endroits où il y avait encore de l'électricité étaient très fréquentés », ajoute-t-il.

Texte complet dans La Tribune de lundi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer