La saison de ski commence en lion

La saison de ski 2011-2012 a été pénible pour la majorité des stations de ski... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partager

(Orford) La saison de ski 2011-2012 a été pénible pour la majorité des stations de ski du Québec. Normal dans ce contexte que l'industrie québécoise du ski accueille avec soulagement la neige tombée au cours des derniers jours.

Président-directeur général de l'Association des stations de ski du Québec (ASSQ), Claude Péloquin reconnaît sans difficulté que la saison 2011-2012 a laissé plusieurs propriétaires de stations sur leur faim. Il admet d'ailleurs que certains d'entre eux ont commencé à avoir des craintes quand ils ont constaté que la température tardait à chuter en novembre dernier.

« On a senti un peu d'appréhension en novembre. C'était probablement normal parce que l'hiver dernier on a eu notre pire saison en dix ans. La neige avait mis du temps à arriver au début de l'hiver et, au printemps, la fonte s'était effectuée très tôt comparativement à l'habitude », indique M. Péloquin.

Le grand patron de l'ASSQ confie que le début de saison actuel est particulièrement encourageant pour l'industrie.

« C'est rare que toutes les régions connaissent un aussi bon départ. Il y en a toujours qui sont moins favorisées, mais cette fois c'est différent », explique M. Péloquin.

D'après lui, dans un horizon d'une dizaine de jours, toutes les stations du Québec auront ouvert la totalité des pistes et sous-bois que comporte leur domaine skiable.

Du point de vue de l'achalandage, la période des fêtes actuelle devrait permettre aux stations d'obtenir des résultats intéressants.

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer