Canneberge: Alain Lemaire fait volte-face

Partager

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Quelques mois après avoir acheminé une lettre à la MRC d'Arthabaska dans laquelle il se disait inquiet relativement au développement de la culture de la canneberge dans la région, le président et chef de la direction de Cascades, Alain Lemaire, s'est ravisé, expédiant une nouvelle missive à l'attention du directeur général Frédérick Michaud.

« Cette lettre a malheureusement provoqué l'incompréhension de la MRC, puis l'ire de certains groupes. Soyez assurés que là n'était pas mon intention. Après avoir fait regarder le dossier à nouveau, j'ai été rassuré d'y voir une industrie bien encadrée», a-t-il écrit.

M. Lemaire a indiqué qu'il détenait maintenant un portrait plus éclairé de la situation et qu'il encourageait maintenant les producteurs à favoriser un aménagement cohérent du territoire rural de la région.

Au moment d'envoyer sa première lettre, en août dernier, M. Lemaire avait été sollicité par le conseiller municipal de Sainte-Sérpahine André Moreau et par Louise Bourgeois, deux des principaux opposants au développement de la canneberge sur le territoire. Il semble que ces derniers n'aient pas brossé un portrait complet de la situation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer