Traversée: une étape cruciale a été franchie

Le sauvetage de la Traversée internationale du lac Memphrémagog n'est pas... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Archives La Tribune, René Marquis

Partager

(MAGOG) Le sauvetage de la Traversée internationale du lac Memphrémagog n'est pas encore assuré, mais une étape cruciale a été franchie ces derniers jours lorsque de nombreux bénévoles impliqués dans le marathon de nage ont renouvelé leur engagement envers le rendez-vous annuel.

Président et directeur général de la Traversée du lac Memphrémagog, Jean-Guy Gingras a rencontré, lors d'une réunion toute récente, la presque totalité des quelque 30 bénévoles qui ont participé à l'organisation du dernier marathon de nage. Il a été heureux d'apprendre que plusieurs de ces bénévoles sont prêts à s'investir de nouveau dans cette activité en 2013.

« Si on n'avait pas eu l'adhésion d'une large partie de ce groupe de personnes au projet, tout s'arrêtait là. Tu ne peux pas t'improviser organisateur d'un marathon de nage. Il y a des règlements à respecter, c'est toute une logistique », fait valoir le grand patron de la Traversée.

Entre autres, Jean-Guy Gingras lui-même souhaite participer à l'organisation de la course. Il ne veut plus agir ni comme directeur général ni à titre de président, mais confie avoir l'intention de prêter main-forte aux organisateurs de la compétition.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer