Le PQ mousse la souveraineté alimentaire

L'autobus de campagne du PQ s'est arrêté hier à Coaticook, où les candidats... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Imacom, Jessica Garneau

Partager

Sur le même thème

Camille Dauphinais-Pelletier

(Coaticook) L'autobus de campagne du PQ s'est arrêté hier à Coaticook, où les candidats estriens ont participé à un brunch gastronomique en compagnie d'une centaine de militants et de candidats d'ailleurs au Québec. Le thème de la rencontre: l'agriculture.

Le candidat du parti dans Laviolette, André Beaudoin, a prononcé une allocution sur la souveraineté alimentaire. «Ce n'est pas de l'autarcie ni de l'autosuffisance», spécifie-t-il, «c'est la capacité des peuples à se donner des lois et des règles pour définir l'agriculture». Cadre de l'Union des producteurs agricole et agriculteur lui-même, M.Beaudoin a le sujet à coeur.

Au début de son intervention, M. Beaudoin mentionne que la part du budget familial accordée à la nourriture est passée d'autour de 45% à environ 13%, contrecoup de la mondialisation, qui a également fait diminuer de beaucoup la part de produit locaux consommés par les Québécois, qui est passée de 78% à 33%. «On induit les consommateurs en erreur, on leur fait croire que la production ne coûte presque rien» dit M. Beaudoin.

L'objectif du PQ serait de faire passer de 33 % à 50% la proportion de denrées québécoises consommées par les ménages. «On est capables de discipliner le marché québécois pour qu'il soit dans l'intérêt des consommateurs ainsi que des producteurs» mentionne M. Beaudoin, précisant que le panier de consommation ne connaîtra pas de hausse de prix marquée.

Texte complet dans La Tribune de lundi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer