Gaz de schiste: un comité de citoyens voit le jour

Depuis que la campagne « Protégeons notre territoire « s'est arrêtée à Windsor... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

 

Caroline Bouchard
La Tribune

(WINDSOR) Depuis que la campagne « Protégeons notre territoire » s'est arrêtée à Windsor pour une séance d'information, le 12 mars dernier, le Comité de citoyens gaz de schiste Windsor-Val-Joli a été mis sur pied. Déjà, ce comité s'affaire à visiter les propriétaires fonciers et leur propose de signer un formulaire de refus de consentement d'exploration qui est adressé à la compagnie Junex Inc., laquelle détient le permis de recherche de gaz dans le sous-sol du Val-Saint-François.

Comptant actuellement huit membres actifs, le groupe de citoyens appelle toute la communauté à se joindre au mouvement national pour un moratoire citoyen contre les gaz de schiste .

De plus, tous les résidants de Windsor et de Val-Joli sont invités à signer une pétition pour manifester leur refus de toute exploration gazière sur le territoire de leur municipalité et ainsi démontrer leur solidarité envers les propriétaires fonciers.

« On sait que tout le territoire est claimé par Junex Inc., c'est assez clair. On sent l'urgence de rencontrer les gens pour leur faire prendre conscience qu'il n'y a pas de moratoire au Québec sur les gaz de schiste. On sent pas mal d'inquiétude de la part des propriétaires fonciers et des agriculteurs. Quand on rencontre les gens pour faire signer la pétition, on n'a pas beaucoup de refus. D'ici six à huit mois, on souhaite avoir couvert le territoire en entier », indique Jacques Corbin, porte-parole du Comité de citoyens gaz de schiste Windsor-Val-Joli.

Junex Inc. détient, selon son site Internet, des « permis d'exploration qui totalisent 5 190 524 acres nets dans trois grands bassins sédimentaires du Québec, soit les Basses-Terres du St-Laurent, les Appalaches et la Gaspésie. «. Dans le Val-Saint-François, cette zone inclut la totalité des territoires de Windsor, Val-Joli, Saint-François-Xavier-de-Brompton, Saint-Claude et une grande partie des territoires de Kingsbury, Cleveland, Melbourne, Stoke et Saint-Denis-de-Brompton.

Texte complet dans La Tribune de lundi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer