Exclusif

Adhésion gratuite d'un an à la Chambre de commerce de Fleurimont

Les commerçants qui s'établissent sur une portion de la rue King Est reçoivent... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partager

(SHERBROOKE) Les commerçants qui s'établissent sur une portion de la rue King Est reçoivent une adhésion gratuite d'un an à la Chambre de commerce de Fleurimont. Or ce cadeau de bienvenue, offert par l'organisme Rues Principales, s'adresse à des gens d'affaires qui sont tous situés sur le territoire de la Chambre de commerce de Sherbrooke.

La chambre fleurimontoise se défend bien de faire ainsi de la sollicitation sur le territoire de la chambre voisine, une pratique qui n'est pas permise entre chambres de commerce. Un entrepreneur peut devenir membre de n'importe quelle chambre de commerce au Québec, à condition que l'adhésion soit volontaire et qu'aucune sollicitation n'ait été effectuée au préalable.

La Chambre de commerce de Fleurimont se targue d'avoir recruté plus d'une centaine de nouveaux membres depuis les Fêtes, ce qui représente une hausse d'environ 33 pour cent. Cette augmentation et la défense des intérêts de l'Est sont des arguments utilisés par Fleurimont pour rejeter toute fusion des deux chambres de commerce du territoire sherbrookois.

Parmi ces nouveaux membres, plusieurs sont situés sur le territoire de la Chambre de commerce de Sherbrooke. En entrevue à La Tribune, deux d'entre eux ont laissé entendre qu'ils avaient été sollicités par le nouveau directeur général, Patrick L'Espérance.

Texte complet dans La Tribune de vendredi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer