• La Tribune > 
  • Arts 
  • > L'ex-poète officiel du Parlement accusé de plagiat 

L'ex-poète officiel du Parlement accusé de plagiat

Pierre DesRuisseaux... (Archives)

Agrandir

Pierre DesRuisseaux

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Un défunt poète officiel du Parlement du Canada, le Sherbrookois d'origine Pierre DesRuisseaux, est accusé d'avoir plagié le travail d'auteurs anglophones reconnus dans l'un de ses recueils qui vient d'être retiré des tablettes.

Le « détective de la poésie » Ira Lightman, qui réside au Royaume-Uni, a fait une sortie publique dans le journal The Guardian la fin de semaine dernière pour dévoiler ses découvertes au sujet du travail de Pierre DesRuisseaux, mort en janvier 2016.

Ira Lightman prétend que le recueil Tranches de vie, publié en français en 2013, reprend les mots de divers auteurs dont Maya Angelou, Dylan Thomas et même le rappeur Tupac Shakur. En entrevue, M. Lightman a expliqué ne pas vouloir entacher le travail de toute une vie, mais croit qu'une reconnaissance des emprunts littéraire est nécessaire.

Les Éditions du Noroît, maison montréalaise, ont réagi lundi en précisant que seulement 50 à 100 copies du livre avaient été vendues. Les autres exemplaires avaient été retirés des tablettes.

L'éditeur Paul Bélanger croit que l'état de santé du défunt auteur, poète, journaliste, éditeur et traducteur pourrait expliquer l'absence de mention des citations. Selon lui, Pierre DesRuisseaux a souffert d'une maladie dégénérative du cerveau à la fin de sa vie et était peut-être confus au moment de soumettre son travail qu'il croyait original.

Pierre DesRuisseaux a publié de nombreux écrits, dont plusieurs recueils de poésie. Son livre Monème lui a valu le Prix du gouverneur général en 1989. Il a été le poète officiel du Parlement du Canada de 2009 à 2011.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer