• La Tribune > 
  • Arts 
  • > «Soirée parfaite» pour la dernière de Cow-boys 

«Soirée parfaite» pour la dernière de Cow-boys

Une excellente foule est venue assister à la... (photo Spectre média, Maxime Picard)

Agrandir

Une excellente foule est venue assister à la dernière représentation de Cowboys, de Willie à Dolly à la place Nikitotek à Sherbrooke. « Il n'y a pas eu de crises de larmes, même si tout le monde était un peu triste que ça se termine. On voulait en profiter au maximum », raconte le chanteur Marc-André Fortin.

photo Spectre média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Crédit photo : Spectre média : Jessica GarneauJournaliste : Cut Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune

(SHERBROOKE) Après quatre ans, 102 spectacles et plus de 45 000 spectateurs rejoints, le spectacle Cow-boys, de Willie à Dolly de Québec Issime était présenté pour une dernière fois à Sherbrooke samedi à la place Nikitotek. Environ 600 personnes s'étaient déplacées pour l'occasion.

« C'était une soirée parfaite, explique Marc-André Fortin, chanteur dans le spectacle. La foule était nombreuse et bruyante et de notre côté, tout le monde était en pleine forme et on avait de l'énergie. Même le beau temps était de notre côté. »

« Il n'y a pas eu de crises de larmes, même si tout le monde était un peu triste que ça se termine, poursuit-il. On voulait en profiter au maximum. »

Marc-André Fortin retient notamment les pas de danse de la fin du spectacle comme moment marquant.

« Ce n'est pas évident pour nous, car nous ne sommes pas des danseurs. C'est un gros défi de gestion du corps et de la voix. On est très fier de ce segment, même s'il peut paraître simple. »

L'émotion était palpable chez les artistes qui performaient ensemble pour une dernière fois à Sherbrooke, mais aussi pour les spectateurs qui disaient adieu au spectacle après quatre ans à la place Nikitotek.

« Mon cousin fait partie de la distribution, explique Julie Nolet qui est venue de Beloeil pour assister à la dernière représentation de Cow-boys. Il a joué le segment du soldat Lebrun avec la guitare de mon père à l'occasion de la dernière. C'est une Gibson qui vaut beaucoup d'argent et qui représente énormément pour mon père. C'était un moment très touchant pour lui. »

« J'ai beaucoup de peine que ce soit la fin, souligne Sylvie Bouchard, bénévole depuis la toute première représentation. Après quatre ans, on s'est attaché aux chanteurs et aux artistes. J'adorais accueillir les gens également. »

Mme Bouchard a vu le spectacle une centaine de fois, mais ça ne l'a pas empêché samedi de danser et taper des mains jusqu'à la toute fin. Elle se promet d'être bénévole de nouveau l'an prochain pour le spectacle de Starmania.

« S'il y avait une 5e année, nous serions de retour, c'est la musique de notre temps et c'était le bon temps! lancent pour leur part M. et Mme Croteau qui assistaient au spectacle pour une troisième fois.

Un bilan positif

« C'est un bilan extrêmement positif, analyse Rémi Demers, président de Destination Sherbrooke. Le spectacle a été à la hauteur de nos attentes. Si c'était à refaire, nous prendrions la même décision. »

La dernière représentation de Cow-boys a terminé la troisième année du contrat de 10 ans entre Québec Issime et la Ville de Sherbrooke.

« Il y a eu un auditoire fidèle qui est revenu voir le spectacle à plusieurs reprises, signale Pierre Doré, directeur de création chez Québec Issime. Ce qu'on a vu sur la scène dans les quatre dernières années, on ne pouvait pas le voir sur les autres scènes du Québec. La voiture sur la scène par exemple, ce n'est pas quelque chose qu'on peut transporter en tournée. On s'est payé la traite à la place Nikitotek. »

Marc-André Fortin admet que le séjour du spectacle à Sherbrooke n'a pas été sans controverse, mais que tout le monde impliqué de près ou de loin dans le projet en était très fier.

« Espérons que ceux qui boudent cette salle arrêteront de la bouder. C'est vraiment un endroit à découvrir. »

Cow-boys, de Willie à Dolly sera présenté de façon ponctuelle un peu partout au Québec, mais aucune permanence n'est prévue.

Des pourparlers sont en cours pour présenter le spectacle à Las Vegas.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer