• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Un piano accessible aux experts, comme aux débutants 

Un piano accessible aux experts, comme aux débutants

Jean Sébastien Lavoie au piano et Philippe Gagné... (Photo La Tribune, Tommy Brochu)

Agrandir

Jean Sébastien Lavoie au piano et Philippe Gagné à la guitare ont inauguré le premier piano public de Waterville. Ils ont joué quelques morceaux devant une dizaine de personnes, dont la mairesse Nathalie Dupuis.

Photo La Tribune, Tommy Brochu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Waterville) La Ville de Waterville a récemment inauguré son premier piano public. Celui-ci est situé dans le parc des aînés et est accessible aux experts, tout comme aux débutants qui veulent seulement frôler les touches pour une première fois.

L'instrument de musique, qui a récemment été accordé, n'a pas pris de temps à être utilisé par les citoyens de la région, selon la mairesse de Waterville, Nathalie Dupuis. « J'ai vu des jeunes jouer de la musique avant même que le piano soit présenté, raconte la mairesse. Le banc n'était même pas encore arrivé, donc ils ont tiré la table de pique-nique pour pouvoir s'asseoir. »

De plus, le piano n'a même pas été retouché. Il a été installé exactement dans le même état qu'il a été trouvé. « D'habitude, les pianos publics sont retapés, mais lui, je le trouvais tellement beau tel quel! On a décidé qu'on allait le laisser vivre un petit peu », a commenté Mme Dupuis.

Le piano sera protégé par une housse, qui devra être enlevée lorsque les gens voudront tester leur talent musical. La mairesse ira enlever la toile tous les matins, lorsque la météo sera relativement stable.

L'instrument de musique sera accessible jusqu'à la mi-septembre. Il sera ensuite entreposé pour l'hiver. Par ailleurs, le vandalisme ne fait pas trop peur à Mme Dupuis. La mairesse pense que de donner vie à cet objet va éloigner les vandales.

Une deuxième chance

Le piano a eu droit à une deuxième chance, lui qui auparavant était dans une résidence. « La personne qui était propriétaire de cet instrument a hérité du piano familial, explique la mairesse de Waterville. Il n'a pas réussi à vendre leur ancien, donc il l'a déposé sur le bord de la rue. C'est une citoyenne qui faisait du vélo dans le coin qui nous a appelés. Nous sommes tout de suite allés le chercher! » poursuit-elle.

La mairesse aurait bien aimé lancer le projet du piano public plus tôt, mais la météo difficile du début de l'été a retardé l'inauguration de l'instrument. « La température du début de l'été ne nous a pas aidés, affirme Mme Dupuis. On souhaitait que la température soit plus stable. »

Deux autres événements qui mettront en vedette le piano public de Waterville sont à prévoir. Le 23 juillet, les camps de jour seront invités à danser et chanter autour de l'instrument de musique. Des activités sont aussi à prévoir le 3 août. Les détails seront à venir sur la page Facebook de Waterville.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer