La légèreté du théâtre d'été

Le metteur en scène Stéphane Baillargeon (troisième à... (Spectre média, Frédéric Côté)

Agrandir

Le metteur en scène Stéphane Baillargeon (troisième à partir de la gauche, dans la deuxième rangée) invite le public à découvrir la nouvelle production des Scèneux du Pavillon. La troupe célèbre ses 15 ans cette année. Les représentations de vendredi et samedi sont déjà complètes.

Spectre média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(COATICOOK) Un couvent, des soeurs, des policiers et de la drogue : tous les ingrédients semblent réunis pour une pièce légère digne des spectacles d'été, avec Miracle au couvent de Sainte-Marie-Jeanne, que présente la troupe de théâtre amateur Les Scèneux du Pavillon à partir de jeudi soir. Les représentations de vendredi et samedi sont même déjà complètes.

Dans cette histoire écrite par l'auteur français Jean-Pierre Martinez, un couvent de religieuses, qui vend un élixir de jouvence depuis des générations pour financer ses oeuvres caritatives, se retrouve devant une alarmante et incessante baisse de profits. Un jour, les soeurs découvrent une plante dans la montagne et décident de l'ajouter à leur élixir. Les ventes augmentent alors considérablement jusqu'à ce que la police débarque. À leur insu, les soeurs ont ajouté du cannabis dans leur produit.

« À partir de ce moment, les religieuses sont coincées entre les personnes qui vendent le cannabis, la police qui veut attraper les coupables et de nouveaux clients qui sont devenus dépendants de leur produit. Dès lors, elles devront contenter tout ce beau monde et régler leur problème. Ça donne quelque chose de très rigolo », raconte le metteur en scène de la pièce Stéphane Baillargeon.

Avec la légalisation de la marijuana annoncée par le gouvernement du Canada, le spectacle tombe pile dans l'actualité, bien que le but ne soit pas de faire un débat politique. L'objectif est plutôt de souligner le 15e anniversaire de la troupe de théâtre.

« Les gens de Sherbrooke qui vont prendre la peine de se déplacer pour assister à la soirée vont être surpris par la qualité de la représentation. Ce sera l'occasion parfaite pour rire et se divertir », croit M. Baillargeon.

Celui-ci tient également à souligner le jeu impressionnant de ses acteurs, qui seront près d'une douzaine à l'oeuvre. « C'est un groupe plein de talent qui est bien reconnu dans le coin de Coaticook. Parmi ceux-ci, il y en a qui auraient pu être comédiens de métier », estime-t-il.

Vous voulez y allez?

Miracle au couvent de Sainte-Marie-Jeanne

Les scèneux du Pavillon

Jeudi 18 mai, 20 h

Pavillon des arts et de la culture de Coaticook

Entrée : 15 $




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer