Des Backflips pour Canailles

Les membres du groupe Canailles viennent de lancer... (Photo flamme)

Agrandir

Les membres du groupe Canailles viennent de lancer un troisième album intitulé Backflips, à l'image de leur folie.

Photo flamme

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(Sherbrooke) Après avoir produit deux albums et donné un peu plus de 400 concerts, le groupe Canailles n'était plus certain de se lancer pour un troisième disque. Toutefois, la passion a repris le dessus et c'est ce qui a mené la formation à réaliser son nouvel enregistrement, intitulé Backflips.

Devant composer avec pas moins de huit membres qui ont des visions parfois divergentes, Canailles avançait sur une corde raide. Mais dès que l'octuor s'est relancé dans l'écriture, la chimie s'est remise à opérer.

« Pour nous, ça représente un réel accomplissement, que nous avons pris au sérieux. À une certaine époque, notre avenir était nébuleux. Mais quand nous avons recommencé à composer, c'est devenu une évidence que nous allions poursuivre l'aventure. Nous avons pris notre temps pour trouver les bonnes mélodies et bien travailler les textes. Nous en sommes très fiers », explique la chanteuse et mélodéoniste du groupe, Daphné Brissette.

L'artiste estime que ce sont les amateurs de musique qui seront les principaux bénéficiaires de ces heures supplémentaires accordées à la création. Cela a aussi permis à l'auteure d'aller plus profondément dans ce qui l'inspirait et ce qu'elle ressentait dans son for intérieur.

« J'ai essayé d'être honnête le plus possible dans le processus. Je ne voulais pas me cacher derrière un personnage. J'ai appliqué des thèmes et des couleurs que je vis au quotidien. Par exemple, j'amorce ma vie d'adulte et je raconte à quel point je suis partagée sur ce point. »

Un titre inspiré du groupe

Sans pour autant réaliser des sauts périlleux lors de ses prestations, Canailles a décidé de miser sur un titre empreint d'une certaine légèreté.

« Cette pirouette représente un moment de bonheur, un moment de folie. Lorsqu'on se donne en spectacle, il y a un laisser-aller qui se rapproche de l'image souhaitée pour l'album », évoque la jeune femme.

Cependant, elle insiste sur le fait que, malgré le caractère coloré de leurs mélodies, la musique de Canailles s'adresse à un public très ouvert. « C'est un peu pour tout le monde qui a envie de lâcher son fou. C'est ce que l'on veut et c'est ce que l'on crée », juge la musicienne.

Évidemment, qui dit nouvel album dit nouvelle tournée pour présenter ce dernier projet. « Ça va être un gros spectacle dans lequel on va offrir nos nouvelles réalisations, mais aussi d'anciens morceaux. Puisque nous sommes huit sur la scène, nous nous donnons le mandat de soulever la foule. Il faut dire que ça décoiffe. D'ailleurs, on s'est déjà fait surnommer le Mur du son! Ça s'annonce très plaisant à Sherbrooke », assure l'artiste avec plaisir.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer