Un premier CD pour Chantal Poulin

Chantal Poulin... (Tirée du site de l'Université de Sherbrooke)

Agrandir

Chantal Poulin

Tirée du site de l'Université de Sherbrooke

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Lac-Mégantic) La chanteuse méganticoise Chantal Poulin prépare un spectacle où elle lancera son premier CD, qu'elle a intitulé Moments, prévu le 6 mai prochain, à l'église de Piopolis, où demeurent ses parents.

« C'était un bon moment pour moi de réaliser cet album. Je voulais un titre anglais-français, je n'ai pas cherché longtemps, on a enregistré live, ce qui a donné des moments magiques avec mes musiciens », raconte Chantal Poulin en entrevue. « J'ai chanté beaucoup, étant plus jeune, puis j'ai arrêté 15 ans, à cause de problèmes de voix. J'ai coaché plusieurs jeunes chanteuses et chanteurs, à Marée Montante, entre autres. Puis j'ai retrouvé ma voix, j'ai fait deux spectacles dans le cadre d'Entre chien et loup, localement, et cela m'a redonné le goût de chanter. »

Moments, c'est d'ailleurs un CD d'interprétation bilingue, où elle chante quatre chansons en français de Serge Gainsbourg, Jacques Brel, un incontournable pour elle, et Henri Salvador, de même que des standards de jazz, en anglais, des chansons d'Ella Fitzgerald, Bob Dylan, Leonard Cohen et trois pièces de Holly Cole, chanteuse pop canadienne qu'elle aime beaucoup.

« Je me suis dit : ''Si on ne crée pas le moment, on reporte ce qui était un rêve pour moi.'' On l'a fait! Après une certaine période de cancer que j'ai eue en 2012, on pense différemment. Je recherchais un équilibre. J'ai voulu laisser quelque chose, une trace de moi quelque part. Ce qui me nourrit, c'est le goût de partager. »

Elle tient à mentionner le nom de ses « merveilleux musiciens, complices et amis de Sherbrooke », soit le pianiste Marc Delorme, le contrebassiste Jonathan Guillaume-Boudreau, le saxophoniste David Elias et le batteur Jacques Robert.

Chantal Poulin enseigne à l'Université de Sherbrooke, où elle termine aussi un doctorat. « Le CD, ce sont des pièces que je n'avais jamais chantées auparavant. C'est ce que j'avais le goût de chanter, à ce moment-ci, des chansons qui ne sont pas toutes très connues, mais qui viennent me chercher. Je crois qu'il me fallait un peu plus de maturité pour les choisir. J'aime bien le soft jazz », admet-elle.

« L'église de Piopolis, c'est important pour moi comme lieu, avec sa belle acoustique. J'y ai chanté durant ma jeunesse, pour le mariage d'une cousine, entre autres, des funérailles aussi, et j'y ai baptisé mon fils. Et maintenant qu'il y a un bon piano à queue, c'est encore plus intéressant. Il va y avoir des gens de Piopolis qui vont être au spectacle, ça va faire partie du legs que je veux laisser. Je ne me suis pas censuré, c'est varié comme répertoire, sans aller dans un sens en particulier. »

Le spectacle lancement sera double, car un ami de Chantal, Jean-Marc De Raeve, également de Piopolis, y chantera en première partie et lancera également son CD Premières influences/First influences. Des chansons des catégories blues, folk, soft jazz et même country.

Vous voulez y aller?

Samedi 6 mai 2017, 20 h

Église Saint-Zénon de Piopolis,

Billet : 20 $

En vente à Lac-Mégantic chez Jean-Coutu, Bolduc Chaussures, Rachel & Co et Magasin général de Piopolis




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer