Une belle célébration de l'entraide

De nombreux artistes sont venus partager une parcelle... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

De nombreux artistes sont venus partager une parcelle de leur talent au Show de l'entraide, jeudi soir sur les planches du théâtre Granada, afin de donner un coup de main à Centraide Estrie. L'humoriste Jean-Michel Anctil a amusé la foule avec ses anecdotes.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(Sherbrooke) Vincent Graton et ses amis étaient de retour au Granada jeudi soir pour célébrer l'entraide et donner un coup de main à l'organisme Centraide Estrie.

Organisé pour la première fois l'an passé à l'occasion du 40e anniversaire de l'organisme estrien, le Show de l'entraide devait être un événement unique. Mais devant l'enthousiasme des Sherbrookois « et le fun noir qu'on a eu », Vincent Graton a accepté d'enfiler à nouveau ses habits d'animateur pour une seconde édition.

D'entrée de jeu, l'Estrien d'adoption a tenu à remercier les travailleurs du milieu communautaire pour leur générosité.

« On est dans une époque pas facile et le milieu communautaire fait des miracles avec des bouts de ficelle. Sans les travailleurs communautaires, sans cette solidarité, nous ne serions pas là où nous sommes », a-t-il déclaré devant un Granada bien rempli avant de céder la scène aux nombreux artistes venu partager une parcelle de leur talent.

Que ce soit les anecdotes de Jean-Michel Anctil qui doit son premier baiser à une clémentine d'âge mur, le monologue de Bernard Fortin sur l'hiver, les chansons de JiCi Lauzon, le slam engagé de David Goudreault ou le duo de Nathalie Lord et de Patrick Norman, chacun des courts numéros s'est terminé sous des applaudissements bien nourris d'une foule visiblement heureuse de participer à cette soirée où la générosité était à l'honneur.

Parmi les autres artistes venus gracieusement offrir leur talent, mentionnons la danseuse Stéphanie Brochard de la compagnie Sursaut, les chanteuses Eliza Eleven et Catherine Major et son conjoint, le chanteur Moran. Notons également la présence surprise de France Beaudoin, conjointe de Vincent Graton, venue lire un extrait de la pièce Harold et Maude dans laquelle la regrettée Janine Sutto jouait un rôle et dont les propos trouvaient certainement écho dans une soirée visant à mettre en lumière le travail des organismes communautaires et de ceux qui veulent faire une différence dans leur monde.

1 565 000 $

L'organisation de Centraide a profité de la soirée pour annoncer le résultat de sa campagne de financement 2016, soit un montant de 1 565 000 $.

Quelque 62 000 personnes bénéficieront de cet argent, par l'entremise de 68 organismes de la région.

« C'est un montant très satisfaisant, mais notre but est de faire toujours mieux, de viser toujours plus haut pour aider le plus grand nombre possible de personnes et d'organismes », soulignait Éric Loubier, coprésident de la campagne de financement de Centraide.

Grâce au Show de l'entraide de jeudi, un montant entre 15 000 $ et 20 000 $ sera ajouté à la cagnotte de la campagne 2017, estimait Nadia Choubane, directrice de campagne.

« En plus de célébrer l'entraide, la soirée est une façon pour nous de remercier tous ceux qui donnent à Centraide et qui nous permettent en retour d'aider ceux qui en ont besoin », affirmait pour sa part Éric Ashby, également coprésident de la campagne de financement.

Le Show de l'entraide sera-t-il de retour l'an prochain?

« Si l'enthousiasme y est, nous y serons », répondait avec le sourire Éric Ashby.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer