De l'espoir en ouverture avec Patients

Mehdi Idir et Grand Corps Malade, réalisateurs de... (Productions Mandarin)

Agrandir

Mehdi Idir et Grand Corps Malade, réalisateurs de Patients.

Productions Mandarin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Festival Cinéma du monde s'amorcera mardi sur quelques notes d'espoir, voire un long slam d'obstacles, de rires et d'humanité signé Grand Corps Malade et Mehdi Idir, les deux amis ayant coréalisé Patients, film d'ouverture présenté en grande première canadienne.

Les admirateurs du slameur français reconnaîtront l'humour et la verve de Grand Corps Malade dans ce film tiré du livre du même nom publié en 2012. Grand Corps Malade, Fabien Marsaud de son vrai nom, y racontait la réadaptation qui avait suivi un accident en piscine à l'aube de ses 20 ans.

Fortement inspirés de sa propre histoire, Grand Corps Malade et sa coscénariste Fadette Drouard ont adapté l'histoire pour le cinéma en resserrant un peu le récit et en clouant le personnage principal de Ben à un fauteuil roulant.

Lancé comme ça, on pourrait se demander où résonnent l'espoir et les rires, mais c'est sans compter sur la dynamique et les liens particuliers qui uniront rapidement Ben aux autres pensionnaires du centre de réadaptation où il passera une année entre les mains de son kiné, d'un préposé un peu trop enthousiaste et d'une aide-infirmière pas particulièrement habile.

Les liens tissés entre Ben, Farid, Toussaint, Steeve, Samia et Amir entraînent les spectateurs vers une large gamme d'émotions, et l'humour légèrement décalé du personnage principal marque le tempo du film.

Note intéressante, le film lancé en France en mars a été tourné dans le même centre où Grand Corps Malade a suivi son propre programme de réadaptation à la fin des années 1990, alors que, tout comme Ben, il n'en avait que pour le sport en général et le basket en particulier.

C'est quelques années plus tard que Fabien Marsaud découvre le slam, la musique et la poésie qui donneront vie à Grand Corps Malade.

Patients sera projeté mardi soir dès 19 h 30, tout juste après le Tapis rouge faisant le pont entre le 5 à 7 de lancement des festivités et le film d'ouverture.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer