• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Les Trois Accords «allongent leur poutine» 

Les Trois Accords «allongent leur poutine»

Les 4 et 5 août prochains aura lieu,... (Fournie)

Agrandir

Les 4 et 5 août prochains aura lieu, à l'amphithéâtre Saint-François, le tout premier Festival de la blague, organisé par les membres du groupe Les Trois Accords.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Drummondville) Forts du succès monstre de leur Festival de la poutine, les gars des Trois Accords se lancent dans une toute nouvelle aventure. Ils tiendront, les 4 et 5 août, un Festival de la blague au désaffecté amphithéâtre Saint-François.

« L'idée nous est venue lors de la préparation du 10e Festival de la poutine, lance le leader de la formation musicale, Simon Proulx. Nous cherchions quelque chose de spécial, quelque chose qu'il n'y avait pas à Drummondville. C'est là que l'idée d'un festival d'humour a surgi. »

Les Trois Accords ont d'abord songé à « allonger leur poutine » afin d'y intégrer une touche humoristique. On a finalement convenu que l'événement était très bien comme ça et que ce nouveau festival de la blague devait être une entité à part.

C'est donc dans le but de lui créer un univers qui lui est propre qu'on a choisi de le tenir à l'amphithéâtre Saint-François, qui fut le témoin privilégié des spectacles Légendes fantastiques et AO jusqu'en 2010.

« On trouvait ça plate un peu que cette infrastructure ne serve plus à rien. Il y a eu un projet il y a quelques années, mais ça n'a pas fonctionné. Le site a été revampé et il est parfait pour cette idée de festival d'humour. Ce n'est pas comme la poutine, où les gens sont debout avec un verre à la main et jasent. L'humour, ça commande plus d'attention », explique Simon Proulx.

Un « comedy club »

Aux quelque 1000 places que compte l'amphithéâtre installé aux abords de la rivière Saint-François s'ajouteront quelques centaines d'autres au parterre, aménagées expressément pour l'occasion. On disposera tables et chaises en formule cabaret afin de rendre le plus fidèlement possible l'ambiance des comedy clubs.

« On va opter pour le concept du comedy club en plein air. Les gens qui assisteront au festival auront accès à cinq ou six humoristes par soir, qui offriront des prestations allant de 10 à 25 minutes. Il y aura des artistes de la relève et d'autres bien établis. Ce sera parfait pour les humoristes qui désirent se faire connaître et ceux en rodage d'un nouveau spectacle », ajoute le chanteur.

Le groupe a déjà commencé à solliciter des humoristes afin d'évaluer ceux que cette première expérience pourrait intéresser. Sans confirmer quoi que ce soit, Simon Proulx indique que les négociations vont bon train et qu'on sera en mesure de faire des annonces vers la fin de mars.

« On a l'intention de faire comme pour la poutine : on va commencer tranquillement et on espère que les gens répondront favorablement à notre appel. »

Afin d'ajouter à l'expérience, les festivaliers auront accès à des services tels qu'une aire de restauration et un bar derrière les gradins. Chaque billet donnera droit à une place déterminée. La mise en vente est prévue pour le 21 mars.

Et la poutine?

Les Trois Accords sont catégoriques : ce nouvel événement ne minera en rien leur ardeur à l'organisation du Festival de la poutine, qui soufflera ses dix chandelles trois semaines après le Festival de la blague.

« C'est sûr que c'est un peu plus d'ouvrage cette année, parce que c'est le 10e et qu'on veut que le Festival sorte de l'ordinaire, mais pour le reste, les trucs roulent pas mal tout seuls. Ça se passe super bien chaque année », affirme Simon Proulx.

Ce dernier semble particulièrement fier de ce qui composera le 10e événement, mais a préféré ne rien révéler à ce stade-ci, gardant le secret intact jusqu'au dévoilement de la programmation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer