• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Luc Cousineau lance un dernier salut à la vie 

Luc Cousineau lance un dernier salut à la vie

Atteint de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) à... (Photo Archives La Tribune)

Agrandir

Atteint de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) à un stade avancé, le chanteur sherbrookois Luc Cousineau lançait vendredi un mini-album intitulé Salut la vie!

Photo Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Bien que la sclérose latérale amyotrophique (SLA) l'afflige cruellement depuis 2013, le chanteur Luc Cousineau a lancé vendredi un album, le dernier avant la fin. Mais plutôt que de faire de celui-ci un adieu crève-coeur à son public, l'artiste de 72 ans a choisi d'en faire une ode à la vie.

Luc est un artiste absolument prolifique et créatif, c'est intrinsèquement lié à sa personnalité de créer », confie Karine Cousineau, la fille et attachée de presse du Sherbrookois. « Je n'ai donc pas été étonnée, le connaissant, qu'il entreprenne un projet de cette envergure dans la condition où il est, mais c'est exceptionnel. Évidemment, il est extrêmement limité à cause de la SLA - il ne peut plus jouer de guitare et il ne peut plus chanter -, alors il a vraiment réussi un tour de force. »

C'est l'an dernier, en fouillant dans ses archives, que Luc Cousineau a déniché cinq chansons inédites, enregistrées en 2010 sous forme de démos voix et guitare, et que l'envie de produire un ultime album lui est apparue.

« Il s'est dit : pourquoi ne pas mener ces chansons à terme?, raconte Karine Cousineau. Il s'est alors acoquiné avec Michel Francoeur, un multi-instrumentiste qui joue notamment avec Bobby Bazini, et ils ont eu un grand coup de coeur mutuel. Michel était très honoré de travailler avec Luc et, au-delà de ça, ils se sont parfaitement entendus pour finaliser ces chansons. (...) Michel partait en studio pour enregistrer, puis revenait faire écouter la maquette à Luc. »

De fil en aiguille, les cinq chansons - Le temps d'aimer, L'oiseau blessé, Full fatale, Le manque d'amour et Le coeur battant - ont ainsi été habillées de cordes, de piano et de choeurs, entre autres instruments.

Intitulé Salut la vie!, ce mini-album se veut une sorte de bilan, de même qu'un au revoir à tous ceux qui ont écouté la musique de Cousineau au cours de ses 50 ans de carrière.

« Je trouve que [le titre de l'album] lui va bien, parce que Luc a les deux pieds dans la vie, même si la mort plane », souligne la fille du chanteur.

Chanson prémonitoire

Sachant que l'interprète de Vivre en amour est aujourd'hui atteint de la maladie de Lou Gehrig, les paroles de la chanson L'oiseau blessé, écrites par Robert Gauthier et Luc Cousineau, sonnent comme une véritable prémonition.

« Endormez-moi dans mon sommeil, pour plus jamais que je me réveille. Il y a vraiment plus grand-chose à faire, ne me laissez pas passer l'hiver », chante Cousineau sur son minialbum.

« Le texte est en effet très poignant quand on connaît la situation actuelle de Luc. On ne peut pas faire autrement que de faire un lien », avoue Karine Cousineau.

« Il y a cette chanson-là qui est peut-être un peu plus triste, mais il y a aussi des chansons qui sont up-tempo : il y a un sourire dans cet album-là, un clin d'oeil à la vie », ajoute-t-elle.

Même s'il ne peut presque plus bouger ou s'exprimer de manière audible, Luc Cousineau a la chance de vivre ses derniers moments aux côtés de son épouse Louise, dans le confort de leur demeure.

« La maladie fait son ravage de jour en jour. Par contre, il est encore à la maison avec sa femme, où ils ont une vue extraordinaire sur le mont Orford. C'est une carte postale perpétuelle », mentionne Karine Cousineau.

« Et même si l'album n'est sorti que depuis vendredi, il y a déjà plein de beaux commentaires sur les chansons, les gens sont contents. Alors Luc reçoit cet amour-là du public, et forcément, ça lui fait du bien », conclut-elle.




À lire aussi

  • Décès de l'auteur-compositeur-interprète Luc Cousineau

    Arts

    Décès de l'auteur-compositeur-interprète Luc Cousineau

    L'auteur-compositeur et interprète québécois Luc Cousineau, qui était notamment connu pour la chanson «Vivre en amour», est décédé à l'âge de 72 ans. »

  • Luc Cousineau n'est plus

    Arts

    Luc Cousineau n'est plus

    Des médias d'information rapportent mercredi la mort de l'auteur-compositeur et interprète québécois Luc Cousineau à l'âge de 72 ans. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer