• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Le Vent du Nord et De Temps Antan : mariage de passion 

Le Vent du Nord et De Temps Antan : mariage de passion

Éric Beaudry et André Brunet, du groupe De... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Éric Beaudry et André Brunet, du groupe De Temps Antan, font partie de la tournée Solo, entamée à la fin de l'automne avec la formation Le Vent du Nord.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Évoluant dans le même univers musical tout en ayant chacun leurs couleurs propres, les groupes De Temps Antan et Le Vent du Nord ont décidé d'unir leurs forces et de monter un tout nouveau spectacle ensemble. Il n'est pas question d'une fusion en bonne et due forme, mais les deux formations ne s'arrêteront certainement pas en si bon chemin vers de nouveaux admirateurs.

Même si la musique traditionnelle a traversé un creux de vague pendant la dernière décennie au Québec, ce spectacle conjoint, intitulé Solo, connaît un succès presque inespéré depuis le début de la tournée des deux formations musicales, qui comptent au total sept musiciens. Les onze premières représentations ont en effet eu lieu devant des salles combles.

« Les réactions sont très bonnes, confirme le violoniste André Brunet, membre de De Temps Antan. On voulait créer une grande fête de famille et je crois que ça marche plutôt bien. Les gens repartent avec le sourire. »

Pour recréer cette atmosphère familiale, les deux formations possèdent un avantage clair puisqu'elles comprennent elles-mêmes deux duos de frères : Éric Beaudry et André Brunet appartiennent à De Temps Antan tandis que Simon Beaudry et Réjean Brunet font partie du second groupe.

« Avec nos frères à Éric et moi qui sont dans Le Vent du Nord, c'est vrai que le spectacle Solo est une grosse histoire de famille », reconnaît André Brunet, dont le frangin est accordéoniste.

Véritable événement

Afin que la rencontre entre les deux formations se transforme en un véritable événement, de nouvelles compositions ont été écrites en vue du spectacle. Environ 60 pour cent des chansons intégrées à Solo ont été composées spécialement pour cette aventure. Des airs du répertoire québécois déjà existants sont également interprétés sur scène.

« C'est plaisant de faire du nouveau matériel les sept ensemble, lance Éric Beaudry. Il y avait déjà une chimie entre nous sept et là, on se connaît encore mieux. Ça devient un vrai feu roulant dans chaque salle. »

André Brunet renchérit en affirmant que, séparément, les deux groupes possédaient une approche commune sur le plan de l'esthétique musicale, et ce, même si De Temps Antan est probablement plus rock et moins tenté de faire vibrer la fibre patriotique que Le Vent du Nord.

Depuis son lancement en novembre dernier, Solo « n'a cessé d'évoluer », souligne Éric Beaudry. « On ajuste quand on en sent le besoin, on change des accords lorsque c'est nécessaire. On avait bien établi les choses dès le départ, mais il y a une évolution super tripante qui s'opère. »

La mise en scène est signée par Michel Faubert, dont le travail fait vraisemblablement l'unanimité au sein des deux formations. « C'est quelqu'un qui connaît bien l'univers de la musique trad et c'est un avantage pour nous », estime Éric Beaudry.

Vous voulez y aller?

Solo

Le Vent du Nord et De Temps Antan

Mercredi 28 décembre, 20 h 30

Vieux Clocher de Magog

Entrée : 35 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer