Retrouver l'essence de la fête de Noël

Marc Hervieux donnera l'ultime concert de Noël dans... (La Presse, Ivanoh Demers)

Agrandir

Marc Hervieux donnera l'ultime concert de Noël dans la région, le vendredi 23 décembre à Orford Musique.

La Presse, Ivanoh Demers

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) La période des fêtes de fin d'année n'a pas toujours été synonyme de réjouissances pour le chanteur Marc Hervieux, qui a perdu son père à l'adolescence peu après avoir célébré un Noël. Les années ont passé et la paternité lui a permis de redécouvrir la magie associée à cette célébration. D'avoir à chanter Venez, divin Messie, Minuit, chrétiens! et Sainte nuit n'est donc nullement un fardeau pour lui.

« Noël a disparu de ma vie à la mort de mon père, dont j'étais très proche, confie Marc Hervieux. On habitait dans l'est de Montréal quand j'étais jeune. On pourrait dire qu'on était une famille modeste, mais on était pauvre dans le fond. Mon père se faisait malgré tout une énorme fierté d'offrir un cadeau à chacun de ses enfants. »

S'il reconnaît que sa famille était loin de vivre dans le luxe, le chanteur s'empresse de préciser que ni l'alcool ni la violence n'ont été un problème parmi les siens alors qu'il était enfant. « On n'avait pas de problème à la maison », résume-t-il.

Capté à l'église du Très-Saint-Nom-de-Jésus, son disque intitulé Le premier Noël se voulait justement une sorte de « merci » pour cette enfance sans grand tracas.

« Cette église, qui possède un orgue Casavant gigantesque, est située dans le quartier de mon enfance. Au moment de l'enregistrement, elle était sur le point de fermer ses portes, mais ses responsables ont accepté de la garder ouverte un peu plus longtemps pour qu'on enregistre. La fermeture a eu lieu comme prévu par la suite. Cependant, fait très rare, l'église a rouvert dans les années suivantes. »

La tournée avant les fêtes

Désormais réconcilié avec la fête de la Nativité, Marc Hervieux aligne les spectacles de Noël chaque fin d'année. « J'en donne entre 25 et 35 par an. Je me rends parfois dans de tout petits villages et c'est complet partout. Les gens viennent parfois en groupe en autobus pour m'entendre », souligne-t-il avec une apparente fierté.

Il faut avouer que le chanteur reste très populaire dans la province. Depuis 2009, quelque 500 000 exemplaires de ses différents disques se sont vendus. Et c'est sans compter les albums auxquels il a collaboré avec d'autres artistes.

Bien qu'il puisse devenir solennel ou inviter au recueillement par ses interprétations, le ténor note que ses spectacles de Noël demeurent « conviviaux ».

« C'est presque du stand-up par moment, mais je réussis malgré tout à glisser des choses plus sensibles durant mes prestations. »

Le plus souvent cette année, seulement deux musiciens l'accompagnent sur scène lors de ses spectacles de Noël. Il s'agit de la pianiste Marie-Ève Scarfone et du violoniste François Pilon. Telle est d'ailleurs la formule du concert du 23 décembre à Orford Musique. Il livrera à cette occasion des oeuvres provenant de son disque Un air d'hiver, des classiques tels Minuit, chrétiens! et Les anges dans nos campagnes ainsi que des chansons dont les paroles collent tout simplement bien à la période des fêtes.

Rester zen

En dépit de ses nombreux contrats, Marc Hervieux laisse entendre qu'il sait rester zen lorsque Noël approche. Pas question pour lui de se presser et de s'énerver, car son plaisir risquerait d'en être diminué.

« Chez nous, on n'entre pas dans la folie que vivent certaines personnes. Je sais que des gens finissent par haïr Noël parce qu'ils essaient de trop en faire. On tente de notre côté de filer en douceur vers le 25 décembre en se disant que, s'il manque quelque chose pour le grand soir, bien on en s'en passera tout bonnement. »

Notons que Marc Hervieux devrait lancer un nouvel album le printemps prochain. À la même période, il prévoit monter à nouveau sur la scène du Centre Bell en compagnie de l'increvable Gregory Charles.

Vous voulez y aller

Marc Hervieux

Vendredi 23 décembre, 20 h

Orford Musique

Entrée : 46 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer