• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Enfin un trophée pour Musique à bouches 

Enfin un trophée pour Musique à bouches

Après avoir raté de peu un Félix et... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Après avoir raté de peu un Félix et un prix GAMIQ, le groupe estrien Musique à bouches est revenu avec le trophée du Groupe vocal de l'année aux 12es Prix de musique folk canadienne (Canadian Folk Music Awards), remis samedi à Toronto.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

La troisième fois aura été la bonne pour le quintette trad estrien Musique à bouches : après avoir raté de peu un Félix et un prix GAMIQ, le groupe a été plus chanceux avec sa dernière nomination de l'automne et est revenu avec le trophée du Groupe vocal de l'année aux 12es Prix de musique folk canadienne (Canadian Folk Music Awards), remis samedi à Toronto.

« On pourrait même parler de quatrième fois dans mon cas », mentionne Olivier Brousseau, un des cinq chanteurs, qui avait aussi une nomination au Gala country 2016 pour sa chanson en solo La ligne du temps, mais n'avait pas non plus gagné. « On revient de Toronto comblés! »

En nomination avec les groupes anglophones Rosie & The Riveters, Hillsburn, Big Little Lions et Sweet Alibis, les Musique à bouches ne savaient vraiment pas à quoi s'attendre cette fois-ci. Ils avaient bien constaté qu'ils étaient le groupe qui poussait le plus loin le jeu des harmonies vocales. Mais ils ont été totalement pris par surprise par leur victoire.

« Nous n'avions préparé aucun remerciement. Ce sont Sylvain [Trudel] et Jérôme [Fortin] qui sont allés au bâton (Sylvain est parfaitement bilingue et le gala se déroulait dans les deux langues). Une dame du jury nous a dit après que nous nous étions vraiment démarqués. À la différence de l'ADISQ, les ventes d'album ne sont pas comptabilisées dans le pointage final au CFMA. «

Plusieurs autres artistes québécois étaient en nomination, dont Richard Séguin, Philippe Brach, Safia Nolin et les soeurs Boulay, qui ont remporté le prix de l'auteur-compositeur francophone de l'année. « Notre ami Pascal Gemme, qui a fait les arrangements vocaux de notre chanson La complainte de Mandrin, a remporté avec Yann Falquet le prix pour le meilleur album trad. »

Pour aller féliciter directement les membres de Musique à bouches, il suffit de se rendre au Marché de la gare de Sherbrooke le 10 ou le 22 décembre, où ils seront en prestation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer