De famille et de tradition

Les Bellifontains, groupe de musique traditionnelle familial originaire... (Fournie)

Agrandir

Les Bellifontains, groupe de musique traditionnelle familial originaire de Weedon et formé de Raymond, Rébecka et Dominic Lussier, ainsi que d'André Morin.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(Weedon) La musique, c'est bien souvent une passion qui se transmet de génération en génération. Chez les Lussier, ça ne saurait être plus vrai, alors que le père de famille Raymond Lussier, accordéoniste et chanteur, forme un groupe en compagnie de deux de ses enfants : Dominic, guitariste, et Rebécka, pianiste et chanteuse. Tous trois sont accompagnés par André Morin, violoniste.

« Dans la région de Weedon, nous sommes plutôt connus sous le nom de la famille Lussier. Présentement, je joue avec mes enfants Rébecka et Dominic, mais j'ai d'autres enfants, Valérie et Sébastien, et ils font tous de la musique. C'est une belle affaire de famille, les Bellifontains », avoue avec fierté le patriarche de la troupe.

Bien qu'ils s'offrent en spectacle depuis plus d'une quinzaine d'années, c'est seulement en 2010 que les Bellifontains ont vu le jour. Pour l'anecdote, cette formation musicale a décidé de se nommer ainsi afin de faire un petit clin d'oeil à son patelin d'origine, c'est-à-dire Fontainebleau, petite municipalité aujourd'hui fusionnée à Weedon.

« Pour ceux qui ne le savent pas et qui trouvent que le nom de notre groupe est bizarre, Bellifontains est le gentilé des habitants de Fontainebleau, endroit où je demeure encore aujourd'hui et où mes enfants ont grandi », explique M. Lussier.

Désireux de rendre hommage à la musique traditionnelle québécoise, les membres du groupe offrent un répertoire diversifié, en ajoutant une petite touche personnelle afin de laisser leurs traces durant leurs prestations. « Nous sommes un groupe de musique traditionnelle, mais qui est plutôt au goût du jour. Ce n'est pas de la vieille musique. On peut reprendre des chansons traditionnelles, mais on va faire beaucoup d'arrangements avec le piano, la guitare ou encore le violon. Le but est de rendre le tout plus vivant, plus dynamique », fait valoir l'accordéoniste.

En proposant ce genre de rendez-vous musical, Raymond Lussier espère contaminer avec sa passion pour le traditionnel. « Cette passion, je la tiens de ma mère et de mon père. C'est une musique qui nous permet de nous retrouver, par son côté chaleureux, dynamique et gai. Elle peut transmettre une panoplie d'émotions », croit humblement celui qui est à la tête des Bellifontains.

C'est précisément pour cette raison qu'il estime que le détour en vaut la peine lorsque le public se déplace pour voir leur spectacle. « De la manière dont on fonctionne lors de nos représentations, il y a des moments très énergiques et d'autres beaucoup plus mélancoliques. C'est d'ailleurs à ces moments où l'on va passer le plus d'émotions aux spectateurs, parce que c'est une musique beaucoup plus à écouter. Nous avons beaucoup d'âme musicale », image-t-il.

Vous voulez y aller?

Les Bellifontains

Samedi 19 novembre, 20 h

Centre culturel de Weedon

Entrée : 22 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer