• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Décès de Bob Walsh:  «Un grand homme, un grand musicien» 

Décès de Bob Walsh:  «Un grand homme, un grand musicien»

Bob Walsh... (IMACOM : Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Bob Walsh

IMACOM : Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) « C'était un grand. Un grand homme, un grand musicien, le plus grand chanteur blues au Québec. Je perds un grand ami », dit avec émotion le Sherbrookois Larry O'Malley à propos de Bob Walsh, décédé mardi.

Les deux hommes se connaissaient depuis une vingtaine d'années. Bob Walsh avait enregistré un premier album (son deuxième en carrière) avec le propriétaire d'Audiobec Sono-Vidéo. Ce projet a scellé leur amitié comme leur complicité en studio : le bluesman a ensuite endisqué toutes ses galettes avec O'Malley.

« On a fait une dizaine de disques ensemble, ici. On devait en enregistrer un autre au printemps. Il est parti avant... Bob, c'était une bête de scène et une bête de studio. Il chantait la toune une fois et tout était là. La puissance de la voix comme la sensibilité de l'interprétation. Il nous laisse le bel héritage de sa musique. »

Une musique qui a souvent mis le feu aux planches du Vieux Clocher de Magog.

« Depuis plusieurs années, il venait jouer ici environ deux fois l'an. C'était un monument, un artiste exceptionnel qui savait chanter avec toute son âme. Il aurait pu avoir une carrière internationale, et il restait quand même ce gars très humble. Avec lui, rien n'était compliqué. Il était très généreux avec le public, mais avec ses pairs également. Il a aidé beaucoup de musiciens », témoigne Bernard Y. Caza.

Le directeur artistique de l'institution de la rue Merry garde plusieurs bons souvenirs du bluesman, dont il était très proche. « C'était un très bon ami. C'est lui qui a chanté à mon mariage, il y a quatre ans. Il avait entre autres interprété What a Wonderful World, la chanson préférée de mon père. Il a fait brailler toute la famille Caza. C'était un interprète d'exception, qui savait se réapproprier les classiques avec émotion. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer