• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Parkour : défier les lois de l'apesanteur 

Parkour : défier les lois de l'apesanteur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

La Fabrique culturelle suit des membres de Degré Zéro, des adeptes de parkour sherbrookois qui se déplacent, avec grâce, facilité et efficacité dans l'espace urbain ou dans leurs installations. Par le défi, l'entraînement, le jeu et le travail, ils développent leurs réflexes, leur force et leur agilité, pour défier les lois de l'apesanteur.

Apparu dans les années 1090, cet art du déplacement urbain tout en fluidité et en puissance connaît un vif succès chez les plus jeunes, notamment grâce aux réseaux sociaux. Les mouvements du parkour, qui mélange la course, la gymnastique et l'art du cirque demandent de la recherche, de la réflexion et de la détermination. Le parkour c'est un dépassement de soi, de l'entraide et de l'engagement. La discipline est accessible à tous (sauf contre-indications), mais demande un minimum de condition physique. Selon les adeptes, enchaîner des mouvements avec un haut coefficient de difficulté implique un long apprentissage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer