Boucar Diouf redonne à Dixville

Touché par la générosité avec laquelle la communauté... (Fournie)

Agrandir

Touché par la générosité avec laquelle la communauté de Dixville l'a accueilli, Boucar Diouf y revient pour offrir un spectacle-bénéfice.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ève Bonin
La Tribune

(Dixville) Quelques mois après y avoir été reçu dans le cadre de l'émission La Petite Séduction, Boucar Diouf « retourne l'ascenseur » à la communauté de Dixville en offrant un spectacle-bénéfice au profit de la jeune Coopérative de solidarité.

Touché par la générosité avec laquelle la communauté l'a accueilli, il n'a pas hésité à offrir sa contribution lorsqu'on l'a informé du projet de coopérative. « C'est des choses qui me touchent, de savoir que des gens tiennent à leurs racines, à rester dans la terre de leurs ancêtres même si c'est plus difficile. Ce que Dixville vit, plein d'autres communautés le vivent. Je crois que c'est important de s'intéresser à ce qui se passe dans la ruralité. »

Le caractère justement très rural de la municipalité bordée de nature a certainement joué dans le coup de foudre qui a atteint l'humoriste-conteur. « Je n'ai pas eu le choix d'habiter en ville à cause de mon travail, mais je suis quelqu'un de très rural. J'ai grandi sur une ferme, mon père a 90 ans et encore son troupeau de vaches... J'ai grandi dans cet univers, alors tout ce qui se rapproche de la terre, de l'eau, de la faune, ça me touche. »

« Il y avait à Dixville ce qui me touche. Il y avait la rivière, l'agriculture, l'élevage, il y avait une communauté aussi qui se bat pour survivre. »

Présentement en tournée partout au Québec avec son spectacle Pour une raison X ou Y, Boucar Diouf prendra une pause le temps d'une soirée unique avec les citoyens de Dixville. Car on doit mentionner que les 210 billets, qui devaient être vendus en deux temps, ont tous trouvé preneurs lors de la première période de vente réservée à la communauté...

Celle-ci avait érigé pour lui un arbre à palabres à l'occasion de son passage pour La Petite Séduction, et c'est sous ce « parlement végétal » qu'il les convie. « Je propose une rencontre humoristique avec Boucar sous l'arbre à palabres. Une partie d'une heure où je parlerai de tradition et ferai rire, puis une discussion ouverte où les gens pourront poser des questions, pour aller ailleurs tout en continuant de rigoler. »

Boucar Diouf sera également en spectacle à Sherbrooke pour présenter Pour une raison X ou Y, le 26 novembre prochain à la Salle Maurice O'Bready.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer