Une distributrice d'oeuvres d'art

Le Carré 150 accueille dès aujourd'hui une distributrice... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le Carré 150 accueille dès aujourd'hui une distributrice d'oeuvres d'art pour une période de trois semaines.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

Les visiteurs du Carré 150 de Victoriaville se buteront dès aujourd'hui à un objet qui sort de l'ordinaire : une machine distributrice d'oeuvres d'art.

Pensée et conçue par les filles de l'atelier d'artistes L'Escalier jaune, cette machine se démarque de ses semblables par sa retentissante couleur jaune, mais aussi par son contenu. Comme son nom l'indique, la distributrice est habitée par 124 petites oeuvres créées par Isabelle Bonneau, Emily Knight et Monique Verville.

« Nous y avons placé des oeuvres qui n'ont rien de familier avec ce qu'on retrouve normalement dans ces machines. Elles sont faites d'argile et représentent des formes organiques, inspirées de la nature et de l'océan », explique Mme Knight.

Placée à proximité de l'escalier principal menant à la mezzanine, la distributrice a une signification particulière pour le trio d'artistes, car ce genre de machines est une importante icône de la société de consommation.

« Elles sont omniprésentes dans notre environnement et elles incitent à la consommation dans toutes sortes de lieux », renchérit Isabelle Bonneau.

Et comme pour une véritable distributrice, il sera possible de s'acheter une oeuvre à prix symbolique, de la même manière qu'on achèterait une tablette de chocolat. L'objectif est de faire réaliser aux consommateurs qu'ils se procurent souvent des biens de consommation superficiels, alors qu'ils pourraient tout aussi bien acheter une oeuvre d'art, à la fois durable et représentative.

« On espère amener les gens à réfléchir sur leur consommation artistique et à acheter leur première oeuvre d'art. On veut créer un premier lien entre certaines personnes et l'art. On veut qu'elles s'approprient l'instant présent, qu'elles portent ces oeuvres au creux de leurs mains », continue Mme Knight.

L'Escalier jaune espère que la distributrice aura l'occasion de se promener, afin de sensibiliser des gens d'un peu partout au Québec à l'importance de se procurer des objets d'art.

La distributrice sera accessible durant les heures d'ouverture courantes du Carré 150.

Visite du Carré

Pendant la fin de semaine, les visiteurs du Carré 150 auront également accès à une visite du nouveau lieu de diffusion culturelle. Au Centre d'art Jacques-et-Michel-Auger, il y aura une visite guidée de l'exposition photographique Instants transitoires créée par Antoine Larocque et Carl Raymond, comportant des clichés saisis lors de la démolition du Cinéma Laurier. Finalement, samedi en fin d'après-midi, il y aura répétition publique du spectacle Aznavour, avec Gilbert Bélanger, artiste de la région.

Vous voulez y aller?

Consommer l'art

Du 1er au 22 octobre

Carré 150, Victoriaville

Par-ci par-là dans Arthabaska

Répétition publique et spectacle de la troupe de danse Ballet de ruelles

2 octobre, 11 h 30 à 13 h

Parc du boisé des frères du Sacré-Coeur, Victoriaville

Dessin d'observation d'instruments de musique

1er et 2 octobre, 13 h 30 à 17 h (16 h 30 dimanche)

Atelier Sol-Ange, Victoriaville

Café-rencontre pour clore la 3e édition du projet international d'art postal Les Écornées

1er octobre, 14 h à 16 h

Bistro-boutique Avec vue sur mer, Warwick

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer