La culture vivante de Potton

Le sculpteur Jean-François Bertrand a réalisé une oeuvre... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Le sculpteur Jean-François Bertrand a réalisé une oeuvre intitulée Mon nid à Potton. La sculpture sera dévoilée dimanche.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Entourée de montagnes et bordant la frontière canado-américaine, la municipalité de Potton paraît éloignée de tout. Ses habitants ne semblent toutefois pas souffrir d'éloignement, ce qui s'explique sans doute en partie par la richesse de la vie culturelle locale. La programmation des Journées de la culture élaborée par le comité culturel et patrimonial de Potton tend justement à démontrer que la culture est bien vivante au sein de la petite communauté frontalière.

Huit activités distinctes sont prévues samedi et dimanche. D'autres ont également eu lieu vendredi. La programmation est variée et ne met pas uniquement en valeur les arts et les lettres.

« Notre communauté est active au plan culturel », confirme la présidente du comité culturel et patrimonial de Potton, Thérèse Descary. « Ça fait quatre ou cinq ans qu'on participe aux Journées de la culture et notre objectif est de rejoindre un large public plutôt que seulement les gens cultivés. En plus, on essaie de faire une belle place aux jeunes. »

Le bouillonnement culturel qui s'observe dans la municipalité de quelque 2000 habitants serait notamment attribuable à l'arrivée constante de retraités qui s'y établissent. Avec ses grands espaces, le canton charme aisément les amateurs de plein air et les gens recherchant la tranquillité.

« Plusieurs des retraités vivant chez nous ont eu une vie culturelle bien remplie avant de venir s'installer ici, note Thérèse Descary. Ces gens décident parfois de s'impliquer de façon bénévole, ce qui apporte beaucoup au milieu. »

De façon générale, la communauté locale soutient bien les organismes locaux oeuvrant dans le domaine de la culture. « Le conseil municipal est particulièrement un bon allié », remarque Mme Descary.

Une sculpture

Pour les Journées de la culture à Potton, on procédera au dévoilement d'une sculpture réalisée par le forgeron d'art Jean-François Bertrand en collaboration avec des gens du milieu. Le sculpteur a travaillé à partir de matériaux recyclés provenant de vieux équipements agricoles pour créer son oeuvre, intitulée Mon nid à Potton. Il a choisi de faire un clin d'oeil à la station de ski Owl's Head en intégrant des hiboux à sa sculpture.

« Il a fallu que je sois plus imaginatif, parce que ce n'est pas la même chose quand tu travailles avec des matériaux recyclés. Tu as plus de contrôle lorsque tu choisis entièrement les matériaux », souligne Jean-François Bertrand.

La programmation locale des Journées de la culture comprend également une course de boîtes à savon. Certains auraient tendance à croire que ce type d'activité n'est pas très culturel, mais Thérèse Descary est persuadée du contraire.

« Les courses de boîtes à savon font partie de la culture locale. Ce type d'activité réunit les gens du milieu et permet à tous de s'amuser. Ce qui est bien, c'est que ce genre de véhicule ne fait aucun bruit. »

Un « thé littéraire », une remise de prix liés à la culture et au patrimoine ainsi qu'un concert de l'Atelier du conte en musique et en images figurent aussi à l'horaire.

Vous voulez y aller?

Dévoilement de la sculpture Mon nid à Potton

2 octobre, 17h

Halte routière du chemin Vale Perkins

Par-ci par-là dans Memphrémagog

Concert en plein air

La sérénade des époques

1er octobre, 19 h

Parc des Braves, Magog

Circuit culturel 

Les trésors de ma ville

1er et 2 octobre, de 10 h à 16 h

Centre communautaire de Magog

L'ambiance des boîtes à chansons avec Roberpierre

1er octobre, 19 h

Salle communautaire de Sainte-Catherine-de-Hatley

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer