• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Sursaut passe de la Chine à l'Ouest canadien 

Sursaut passe de la Chine à l'Ouest canadien

Moi au carré... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Moi au carré

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

Encore sous l'envoûtement d'une tournée estivale de six semaines en Chine, du 17 juillet au 23 août dernier, la compagnie de danse Sursaut reprendra la route cet automne avec son spectacle La cigale et la fourmi, en plus de préparer pour le printemps une nouvelle création.

Chorégraphiée et interprétée par Amandine Garrido Gonzalez, qui collabore avec la compagnie depuis 2013, la nouvelle pièce, intitulée Acuna, sera présentée sous forme d'atelier-spectacle et mariera la danse avec les arts du cirque. Elle s'inscrira dans la programmation du festival Petits bonheurs Sherbrooke, au Centre des arts de la scène Jean-Besré, du 30 avril au 4 mai 2017. Sursaut s'apprête par ailleurs à repartir vers l'Ouest et le Grand Nord canadien. En octobre, La cigale et la fourmi, une oeuvre d'envergure pour sept danseurs, visitera Yellowknife, Whitehorse et Victoria. La compagnie fera par la suite un bref arrêt à domicile, le 6 décembre à la salle Maurice-O'Bready, le temps de deux représentations scolaires pour le public d'ici, avant de continuer vers l'Ontario en janvier et février prochains. 

La cigale et la fourmi terminera sa saison au Québec avec des représentations en mars au Théâtre Lionel-Groulx à Sainte-Thérèse et à l'Espace Théâtre Muni-Spec à Mont-Laurier. C'est le même spectacle que la compagnie a présenté l'été dernier lors de sa troisième tournée dans l'Empire du Milieu, qui s'est avérée encore une fois un grand succès pour Sursaut, seule compagnie étrangère à y présenter ses spectacles de danse pour le jeune public. Une représentation supplémentaire a même été ajoutée dans la ville de Chongqing, pour un total de 17 représentations dans 13 villes à travers le pays.

« En six semaines, nous avons parcouru 34 186 kilomètres en avion, en train et en autobus. Une grande tournée inoubliable, dans un immense pays », précise Adam Dymburt, directeur de tournée.

Finalement, le spectacle Moi au carré, signé Stéphanie Brochard et créé en décembre 2015, sera retravaillé en résidence de création cette année, afin d'être présenté en tournée en 2017-2018.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer