Valcourt sous les projecteurs

Yves de Montigny, Andrée Marcoux et Marie Montiel... (La Tribune, Vincent Lambert)

Agrandir

Yves de Montigny, Andrée Marcoux et Marie Montiel exposent leurs oeuvres au Centre culturel Yvonne L. Bombardier jusqu'au 10 décembre.

La Tribune, Vincent Lambert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Valcourt) Valcourt était sous les projecteurs créatifs et artistiques mercredi soir. Au Musée de l'ingéniosité J. Armand Bombardier, on pouvait assister à l'inauguration de l'exposition temporaire Idées en mouvement. Et en regardant de l'autre côté de la rue, vers le Centre culturel Yvonne L. Bombardier, ce sont les oeuvres des artistes Andrée Marcoux, Yves de Montigny et Marie Montiel qui étaient à l'honneur. Ce qu'elles ont en commun? Le vivant et l'émotion.

Artiste de la région de Magog, Marie Montiel accorde une importance au vivant humain ou animal. De son exposition Alter ego, juxtaposant des séries de deux toiles qui mettent en relief les ressemblances visuelles et émotives entre humain et animal, il se dégage fragilité et sensibilité.

« Mon sujet est né de différentes idées. Premièrement, le fait que, parfois, on voit que les animaux ressemblent à leur maître. Mon propos est aussi alimenté par ce qui se passe sur la planète. En observant tout ça, je me suis rendu compte que les animaux et les humains ont des expressions du visage qui se ressemblent, mais aussi des émotions qui traversent nos regards », explique la peintre admiratrice de l'art classique.

Lorsqu'il est question de l'exposition Amalgames du duo artistique Yves de Montigny et Andrée Marcoux, on peut remarquer encore une fois une approche vers le vivant et l'émotion.

« Tous les deux, nous produisons des oeuvres en bronze. C'est l'émotion qui vient de l'intérieur, par les corps sculptés et les animaux peints, et qui fait un amalgame de tout. C'est un ensemble inspiré par la nature, les animaux, le minéral et le végétal », note M. de Montigny.

Cette exposition souligne par le fait même le 25e anniversaire de carrière de l'artiste valcourtoise Andrée Marcoux, qui avait déjà exposé en solo dans le passé au Centre culturel Yvonne L. Bombardier.

« Et si les idées faisaient avancer le monde? »

En face du Centre culturel, le Musée de l'ingéniosité J. Armand Bombardier inaugurait son exposition temporaire Idées en mouvement, qui mise sur le processus créatif, soit la préparation, l'idéation, la coordination et la réalisation. Dans la pièce se trouve un mélange d'innovation et de création, avec ici des maquettes et véhicules innovants et là, des témoignages sur vidéo et l'évolution du musée.

Carol Pauzé, directrice du musée, explique que cette exposition « présente tout le processus créatif qui est derrière la réalisation du nouveau musée. On l'a mis en parallèle avec le développement de véhicules. On suit le chemin du processus créatif ».

Depuis le nouveau visage du musée, plus de 13 000 visiteurs et 700 élèves ont visité le berceau de la motoneige. « Ce n'est que le début d'une grande lancée », conclut la directrice.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer