• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Chemin des artisans: un plaisir renouvelé pour André Grégoire 

Chemin des artisans: un plaisir renouvelé pour André Grégoire

André Grégoire est un des 54 créateurs qui... (La Tribune, France Lamothe)

Agrandir

André Grégoire est un des 54 créateurs qui participeront, les deux derniers week-ends de septembre, au 18e Chemin des artisans, dans la région de Thetford Mines et ses environs.

La Tribune, France Lamothe

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Thetford Mines) André Grégoire en sera à sa seizième participation au Chemin des artisans de la région de Thetford Mines et des environs, qui compte 18 ans d'existence. Pour le designer thetfordois, c'est chaque fois un plaisir renouvelé.

Le créateur jouit du rare privilège de vivre de son art depuis maintenant sept ans. Il participe annuellement à environ 45 expositions. Il va sans dire qu'il est un véritable passionné, qui passe des heures innombrables dans son atelier à concevoir et à réaliser, du lundi au mercredi, les vêtements et accessoires qu'il offrira à ses clientes lors de ses expositions de fin de semaine.

André Grégoire a reçu une formation en confection, vente et mode, qu'il a abandonnée en 3e secondaire parce qu'il était le seul homme, puis une formation en dessin de mode, étalage et moulage au Cégep de Thetford. Il a ensuite eu tout le temps de peaufiner ses talents de vendeur tout au long d'une carrière de 24 ans à titre de conseiller dans une boutique de vêtements.

La première édition du Chemin des artisans, André Grégoire l'a vécue comme visiteur. Il a fait la tournée, convaincu qu'il passerait du côté des exposants. « Mais je ne connaissais pas mon art », avoue-t-il humblement, même si, pendant 15 ans, il a confectionné et loué des costumes d'Halloween. « J'avais 850 costumes et accessoires dans une pièce de neuf mètres carrés. »

Engouement pour les ponchos

À sa première participation, il confectionna six manteaux et des ponchos... et il vendit dix fois plus de manteaux que de ponchos. Sa voie était trouvée. « Si j'avais compté

tous les ponchos que j'ai faits... Certaines clientes en ont 40, 45 », affirme-t-il catégoriquement.

Pour sa seizième participation au Chemin des artisans, le designer considère que le défi est toujours de créer des nouveautés, tels « la queue de pie de M. Grégoire » ou « le col à plumes pour la grande soirée ou la chambre à coucher ».

« En tant que créateur, on se cherche toujours », dit-il en ajoutant, tout de go, qu'il ne se voit pas faire autre chose. Il a développé un style qui lui est propre, avec des vêtements sans coutures ou des vêtements multifonctionnels, pour ne fournir que ces exemples. La soie brute, la soie, la laine, le lin ou le chanvre prennent forme sous ses coups de ciseaux. André Grégoire est présent dans toutes les étapes de sa création, de l'achat des tissus à l'étiquetage, en passant par la coupe de ses propres modèles, la couture de ses vêtements ainsi que l'installation de ses boutons ou boutonnières personnalisés.

Création Design André Grégoire sera installé au Manoir d'Irlande sur le Chemin Gosford dans la municipalité d'Irlande, les 17, 18, 24 et 25 septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer