Le rire de retour au centre-ville

Après avoir accueilli des cowboys, des musiciens et... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Après avoir accueilli des cowboys, des musiciens et des artistes de cirque, la scène extérieure de la Place Nikitotek ouvre ses planches aux semeurs de rires. Dès vendredi, et jusqu'à dimanche, la première édition du Festival L'Estrie d'Rire se déploie au centre-ville de Sherbrooke. Cofondateur de Spectopolis, qui chapeaute ce nouveau rendez-vous à l'enseigne du rire, François Paré insiste sur la programmation éclatée de l'événement, pensée pour rejoindre tous les publics.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Après avoir accueilli des cowboys, des musiciens et des artistes de cirque, la scène extérieure de la Place Nikitotek ouvre ses planches aux semeurs de rires. Dès vendredi, et jusqu'à dimanche, la première édition du Festival L'Estrie d'Rire se déploie au centre-ville de Sherbrooke.

« On avait envie de ramener une formule de festival d'humour dans la région. On met la table cette année, on va voir la réception des gens, mais il est certain qu'on aimerait en faire un rendez-vous annuel », explique François Paré, l'un des quatre cofondateurs de Spectopolis, lequel chapeaute l'événement grand public.

Trois soirées de gala rassemblant trois humoristes chaque soir auront lieu sur la grande scène extérieure de la Place Nikitotek. Guy Nantel, François Massicotte, Max Leblanc, Réal Béland, Ben & Jarrod, Martin Vachon, Dominic et Martin, Sylvain Larocque et Simon Gouache sont les neuf grands noms en vedette. Ces spectacles-là nécessiteront l'achat de billets, mais plusieurs autres activités gratuites se dérouleront toute la fin de semaine dans la rue Wellington Sud. Animation, jeux, défis, épreuves, maquillages pour enfants, mascottes et soirées dansantes avec DJ sont au programme. Des 5 à 7 humoristiques gratuits auront également lieu avec Mélanie Ghaminé, Marko Métivier, David Gaudet, Mike Beaudoin, Sébastien Haché et Ben Lefebvre. L'animation de rue débutera à 15 h le vendredi et à 13 h le samedi et le dimanche.

« On veut meubler la place de rires et d'humour. On propose des activités qui plairont à tous, aux étudiants autant qu'aux enfants et à leurs parents », résume M. Paré.

Le centre-ville a déjà été l'hôte de pareil événement : la dernière édition du Grand Rire de Sherbrooke remonte à 2008.

Nouveau joueur dans le monde de l'événementiel, Spectopolis orchestre aussi le Festival Thématika de Chambly et le Festival Montréal country. L'entreprise a elle-même fait les démarches auprès de la Ville de Sherbrooke pour instaurer ce nouvel événement à l'enseigne du rire.

« On organise quatre événements cette année et dès l'an prochain, on en aura sept ou huit. On est d'ailleurs en discussion avec deux villes de la région », note M. Paré.

Vous voulez y aller

Festival L'Estrie d'Rire

Du 16 au 18 septembre

Activités gratuites rue Wellington Sud

Galas : 45 $ (étudiants : 22,50 $; enfants de moins de 16 ans : 20 $)

Forfait pour les trois soirs : 115 $

Information : spectopolis.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer