• La Tribune > 
  • Arts 
  • > C'est parti pour le tournage de Pieds nus dans l'aube 

C'est parti pour le tournage de Pieds nus dans l'aube

L'équipe de tournage du film Pieds nus dans... (Archives, La Tribune)

Agrandir

L'équipe de tournage du film Pieds nus dans l'aube a pris d'assaut le Village québécois d'antan au cours de la journée de mercredi afin de préparer le terrain pour la réalisation du long métrage portant sur Félix Leclerc.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Drummondville) L'équipe de tournage du film Pieds nus dans l'aube a pris d'assaut le Village québécois d'antan au cours de la journée de mercredi afin de préparer le terrain pour la réalisation du long métrage portant sur Félix Leclerc.

Le film tiré du roman du même nom se déroule à l'été des onze ans du célèbre auteur-compositeur-interprète, poète et écrivain. Le site, les maisons ainsi que les commodités qu'offre le Village sont parfaitement appropriés pour ce projet d'envergure.

La réalisation du long métrage est assurée par le fils de Félix Leclerc, Francis. Ce dernier s'est adjoint l'aide de Fred Pellerin pour la scénarisation. Le film mettra notamment en vedette les comédiens Roy Dupuis, Claude Legault, Marianne Fortier et Catherine Sénart.

« Toute l'équipe est très fière de pouvoir contribuer à cette production. Nous consacrons beaucoup de temps, d'efforts et d'argent pour maintenir ce site authentique et en bon état. Nos visiteurs sont les premiers à en profiter, mais lorsqu'il est mis en valeur de la sorte, nous sommes doublement satisfaits. Ce tournage aura assurément des retombées très positives pour le Village », croit son directeur général, Éric Verreault.

Selon le producteur, Antonello Cozzolino, l'attraction touristique drummondvilloise offre un décor unique qui permettra de recréer l'univers du roman de Félix Leclerc, dont la trame se déroule en 1927. On y retrouve des habitations d'époque, une écurie, une forge et des chemins de terre qui seront modifiés en fonction des exigences de découpage du réalisateur.

« Pour la production, c'est un endroit idéal, car c'est techniquement plus facile de travailler dans un environnement que l'on peut contrôler, d'autant plus que nous allons aussi bénéficier d'éléments de décors et d'accessoires offerts sur place », analyse-t-il.

En raison de l'ampleur du projet, trois semaines seront nécessaires à la préparation des plateaux de tournage sur le site. De nouveaux décors devront être construits, dont les façades d'un magasin général et d'une usine d'époque. Le tournage se fera en dehors des heures d'ouverture et s'échelonnera sur une période de dix jours, entre le 31 août et le 14 septembre. Deux autres périodes de tournage sont prévues à Drummondville, en octobre et en janvier.

Pendant la préparation et le tournage, le Village demeurera accessible selon l'horaire habituel.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer