• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Entrevue « Flûte alors! » avec Vincent Lauzer 

Entrevue « Flûte alors! » avec Vincent Lauzer

Vincent Lauzer... (ATMA musique)

Agrandir

Vincent Lauzer

ATMA musique

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

(Sherbrooke) Très difficile de tenir le compte des nombreux prix déjà remportés par Vincent Lauzer dans sa toute jeune carrière. Mais le plus prestigieux d'entre eux est très certainement la bourse de la Fondation Père-Lindsay, d'une valeur de 50 000 $, qu'on lui a remise l'an dernier. Dire que c'est à 5 ans qu'il a eu sa première flûte à bec, un intérêt qui ne s'est jamais démenti par la suite. Celui qui fut Révélation Radio-Canada 2013-2014 a maintenant la chance, à 28 ans, d'ajouter son nom à la liste des musiciens qui ont déjà fait résonner les murs de l'abbaye Saint-Benoît-du-Lac, lors des traditionnels concerts baroques du Festival Orford Musique. Le rendez-vous est ce samedi 23 juillet, en après-midi, avec le claveciniste Mark Edwards.

Jamais, durant toutes ces années, tu n'as eu envie de passer au violon ni au piano?

Tout petit, je fréquentais une école de musique où la flûte était enseignée comme n'importe quel autre instrument, pas seulement comme une initiation à la musique ni comme une préparation aux autres instruments. J'avais entendu les élèves de flûte à bec et j'avais été très impressionné par le son. À l'école secondaire, je me suis quand même prêté au jeu de faire un peu de piano et de saxophone, surtout dans des groupes, pour explorer d'autres musiques. Mais parallèlement, je continuais toujours en privé avec Sophie Larivière, une des plus grandes flûtistes de Montréal (qui travaille notamment avec l'ensemble Caprice). Elle m'a toujours encouragé à continuer, en me montrant à quel point la flûte à bec était un vrai instrument. Et comme j'ai commencé à faire des concours et des concerts très tôt, j'avais une grande confiance de ce que je pouvais réaliser avec cet instrument.

Quelles sont les principales qualités d'un bon flûtiste?

Il faut évidemment se spécialiser en musique ancienne, car le répertoire de flûte à bec se situe avant 1750 ou après 1950. Il y a un gros trou de deux siècles. Vaut mieux donc avoir un grand intérêt pour le répertoire médiéval, baroque et Renaissance. Mais l'avantage de la musique ancienne, c'est qu'elle permet une grande liberté d'interprétation, contrairement aux oeuvres plus récentes où toutes les indications musicales du compositeur sont écrites. Il faut ainsi beaucoup d'imagination et de créativité. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la flûte à bec demande moins de souffle parce que la résistance est presque nulle, contrairement aux cuivres et aux bois. C'est très semblable à la voix humaine. Tout se joue donc dans le contrôle. Dès qu'on le perd un petit peu, ça s'entend. Un peu d'entraînement cardiorespiratoire ne nuira donc jamais. On essaie de se garder minimalement en forme.

Tu joueras aujourd'hui un répertoire consacré à Bach, Haendel et Telemann. Y a-t-il des défis particuliers reliés à ces compositeurs?

Certains compositeurs étaient plus conscients que d'autres des limites de la flûte. Bach et Vivaldi sont probablement les plus difficiles, car ils laissent peu d'endroits pour respirer. Mais Telemann écrivait très bien pour la flûte à bec et pour les vents en général. On l'entend moins que Bach et Haendel aujourd'hui, mais il était très prolifique et son oeuvre, paraît-il, dépassait celle des deux autres réunis.

À quel moment un flûtiste apprend-il à jouer avec deux flûtes en même temps?

Beaucoup plus tard (rires)! En fait, c'est quelque chose qu'on ne fait pas très souvent, et surtout avec le répertoire contemporain. Mais ça limite beaucoup les possibilités, car il ne reste qu'une seule main par flûte. Ce n'est pas forcément difficile, mais on l'apprend sur le tas, quand le répertoire l'exige.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer