Du festival Fantasia... à Keanu Reeves

Daniel Gaudreau a coréalisé le court métrage Exodus,... (fournie, Danielle Ledoux)

Agrandir

Daniel Gaudreau a coréalisé le court métrage Exodus, qui sera présenté en première mondiale au festival international de films Fantasia, à Montréal.

fournie, Danielle Ledoux

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Une première présence au festival international de films Fantasia, une implication dans le nouveau long métrage de Keanu Reeves... et un bébé tout neuf : les projets manquent moins que le temps pour le Magogois d'origine Daniel Gaudreau.

Réalisateur et concepteur d'effets spéciaux, celui qui a notamment travaillé aux superproductions Invictus et District 9 a coréalisé le court métrage Exodus, mettant en vedette la comédienne Catherine Bérubé, qui sera diffusé en première mondiale à 19 h 20 le 30 juillet au Théâtre DB Clarke de Montréal.

Exodus, campé à Montréal dans un futur proche où l'effondrement de l'économie a créé deux classes de citoyens (les très riches et les très pauvres), raconte l'histoire d'une jeune mère de famille incapable de subvenir aux besoins de son nouveau-né. Dans une atmosphère pré-apocalyptique, la femme devra prendre une décision qui changera sa destinée.

« Il y a une espèce de guerre civile à Montréal. C'est le début d'un monde où tout va mal », illustre Daniel Gaudreau. Le scénario est signé Mark A. Krupa, également comédien et réalisateur.

« J'ai fait l'animatique au complet en 3D. C'était comme un story-board très précis, avec tous les mouvements de caméra. J'ai mis deux mois à faire la postproduction », explique Daniel Gaudreau, qui signe aussi les effets spéciaux du court métrage, sélectionné au festival Fantasia.

Véhicules effacés

L'Estrien a donc utilisé sa magie pour faire pousser des gratte-ciel dans la ligne d'horizon montréalaise et pour ajouter des véhicules volants çà et là. Si une des scènes névralgiques se déroule sur un pont désert, elle a pourtant été tournée en pleine heure de pointe, quelque part en avril. Chaque véhicule a donc été effacé un à un.

« Le but de ce film est de montrer à Téléfilm Canada ce que nous pouvons faire pour obtenir le financement pour un long métrage. Mark a monté un plan pour faire trois films. Nous avons essayé de faire comme à Hollywood, où le format de cinq minutes, pour montrer ce qu'on peut faire, est très populaire. »

Daniel Gaudreau tournait pour la première fois avec des comédiens professionnels. « J'ai beaucoup appris à regarder Mark faire la direction des acteurs. Dans mon prochain film, c'est sûr que j'utiliserai toutes les techniques que j'ai apprises. »

Mais le réalisateur de 31 ans ratera probablement la première d'Exodus, alors que sa conjointe et lui attendent le passage de la cigogne. S'il croit surtout au pouvoir des plateformes comme YouTube et Vimeo, Daniel Gaudreau admet que la vitrine offerte par Fantasia ne nuira pas.

Avec Keanu à Porto Rico

Quoi qu'il arrive, l'agenda demeurera chargé au cours des prochains mois. « J'irai probablement à Porto Rico pour travailler à la production du prochain film de Keanu Reeves. Ils n'ont pas commencé à tourner, mais je travaille déjà dessus pour superviser des séquences compliquées. Ça n'arrive pas souvent qu'un pigiste soit engagé sur un film comme celui-là, en dehors des grosses compagnies d'effets spéciaux. »

Daniel Gaudreau est conscient de sa chance. C'est son court métrage Tonight I Strike, sélectionné il y a trois ans au LA Short Fest, un important festival-pont vers les Oscars, qui a attiré l'attention des producteurs du film américain. Il vient d'ailleurs de vendre les droits de ce court métrage à la compagnie américaine Gunpowder & Sky, dirigée par celui qui a lancé les réseaux MTV Film et MTV Digital entre autres. La compagnie distribue du matériel original sur plusieurs plateformes traditionnelles et multimédias.

À travers ces bonnes nouvelles, et les nuits blanches qui s'annoncent, Daniel Gaudreau espère réaliser un nouveau court métrage d'ici la fin de l'année. « Il faut en moyenne dix ans avant que ça décolle, alors je continue de travailler... »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer