La force de la fragilité

L'artiste multidisciplinaire Christine Bolduc présente son tout nouveau...

Agrandir

L'artiste multidisciplinaire Christine Bolduc présente son tout nouveau spectacle de contes Chroniques de la Fragilité au Musée Beaulne, au terme d'une résidence de création avec son nouveau mentor Michel Faubert. Sa prestation s'insérera dans un 6 à 8 avec visite de l'exposition du regroupement Coatic'Art.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ève Bonin
La Tribune

(Coaticook) On parle d'un spectacle de contes mais pas d'une conteuse. Pas « seulement » d'une conteuse, du moins. Avant de se familiariser avec cet art à son arrivée en Estrie il y a sept ans, Christine Bolduc intégrait déjà la musique, le théâtre et la littérature à sa démarche.

« Je suis pour le décloisonnement des disciplines, j'aime intégrer tout ce que je suis. Pour moi, un artiste, ce n'est pas juste un musicien, un chanteur ou un conteur : à la base, on a une sensibilité artistique. Je veux intégrer toutes ces dimensions dans mon art. »

Celle qui présentera au Musée Beaulne son tout premier spectacle solo, Chroniques de la Fragilité, a découvert le conte en même temps que la Maison des arts de la parole et son festival Les jours sont contés, où elle est vite devenue une habituée après avoir suivi un cours d'initiation en 2010. « Le conte permet beaucoup de liberté. En musique, on dépend des musiciens, de la technique. C'est souvent compliqué et cher (rires). Avec le conte, je ne dépends que de moi, mon corps, ma bonne volonté, mes histoires. »

Invitée comme artiste en résidence au Musée Beaulne ce printemps, Christine Bolduc a profité de la tranquillité de son « cocon » créatif pour approfondir son travail sur la fragilité amorcé il y a trois ans, et qui s'est entre autres incarné dans le spectacle Fragiles créé en duo avec Évelyne Papillon l'an dernier.

« J'ai eu comme une écoeurantite aigüe de la superficialité, de l'image de force, de réussite sociale et financière, de l'éternelle quête du succès et de la productivité. On admire les vedettes, on admire les grands financiers, mais le succès n'est qu'une petite facette de ces gens. Il y a mille autres facettes et dans chacune d'elles. Il y a des brisures, et c'est ça qui nous rend humains. C'est grâce à cette vulnérabilité qu'on est obligés de faire des liens avec les autres. »

Explorer la fragilité avec Michel Faubert

Récipiendaire d'une bourse du Regroupement du conte du Québec, Christine Bolduc a pour sa part eu la chance de créer des liens avec Michel Faubert, qui a agi à titre de coach et metteur en scène du spectacle. « Je voulais travailler avec lui entre autres pour la question du mariage entre le chant et le conte. Ma démarche est contemporaine et moderne, mais je m'intéresse quand même au terroir. À travers ma création, il y a des contes merveilleux, des contes traditionnels. Ça a cliqué de façon extraordinaire. »

L'artiste a d'abord présenté une quantité impressionnante de contes, poèmes, monologues et chansons à son nouveau mentor. « Je pense qu'on en avait assez pour trois shows là-dedans! Il m'a aidée à débroussailler tout ça et à donner une direction, à trouver le ton, parce que j'ai différentes paroles à l'intérieur de la création. Au final, je pense qu'on est beaucoup plus dans la sensibilité, dans la poésie, que dans la lourdeur malgré le thème. »

Christine Bolduc espère aussi produire les Chroniques de la Fragilité à Montréal, avant de s'envoler pour une résidence à la Maison d'Alphonse Daudet près de Paris en mai-juin 2017. Un grand projet parmi tant d'autres pour celle qui vient également de fonder une toute nouvelle OBNL culturelle, Muses et Chimères, et travaille présentement sur un « cabaret macabre » prévu pour l'automne. Avec ses collègues Claire Jean, Kimilie Dorais et Jessica Paradis, Christine Bolduc se lance ainsi officiellement dans la création, la production et la médiation culturelle et artistique - toutes disciplines réunies, bien entendu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer