• La Tribune > 
  • Arts 
  • > Buffet garni pour l'été bromptonvillois 

Buffet garni pour l'été bromptonvillois

Parmi les Jardins réinventés de 2016 de la... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Parmi les Jardins réinventés de 2016 de la Maison des arts et de la culture de Brompton figurent les pisciformes squelettes d'appareils électriques d'Ida Rivard, baptisés Espèce en voie d'apparition : les électrofish.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

(Sherbrooke) L'été sera de nouveau riche et pluriel à la Maison des arts et de la culture de Brompton. Pas envie de vous enfermer à l'intérieur? Huit jardins réinventés vous y attendent. Il pleut? Trois expositions crèchent dans la MACB. Plus d'affinités avec la musique qu'avec les arts visuels? Une série de quatre concerts est prévue sur quelques vendredis et dimanches. On fait toujours la fine bouche? Il y aura aussi du conte, du théâtre, un feu de joie...

C'est avec quand même une pointe d'essoufflement que Maude Charland-Lallier, directrice des lieux, a présenté sa programmation estivale hier. Elle a atteint la cible, mais non sans y avoir mis quelques monceaux d'énergie. La campagne de sociofinancement du printemps a encore dépassé l'objectif (7400 $ au lieu de 6000 $), ce qui a derechef permis d'ajouter un sixième artiste professionnel aux Jardins réinventés. La déterminée directrice a aussi réussi à accroître les revenus autonomes de la MACB (locations, membership, etc.), d'où cette bonification de la série Brompton en concert avec suppléments de théâtre, de conte et compagnie.

« Il a fallu se retrousser les manches, car il y a de plus en plus de campagnes de sociofinancement aujourd'hui. C'est un combat constant », commente celle qui ne se démènerait pas autant si elle n'avait pas le souci que ses artistes aient tous droit à un cachet digne de ce nom. « Heureusement, la Ville est toujours derrière pour nous soutenir, ainsi que plusieurs partenaires privés qui sont revenus. Le député Guy Hardy s'est aussi ajouté. »

Les revenus supplémentaires, Maude Charland-Lallier s'est dépêchée de les réinvestir dans l'offre artistique. Ainsi, aux chaudes, festives et cosmopolites musiques de la Roue du loup (10 juillet, 12 h), du Trio en 8 notes (17 juillet, 14 h 30), de Mamselle Ruiz (29 juillet, 12 h) et des Voyageurs nus (12 août, 19 h) se grefferont, respectivement, les contes autochtones de Mario Anctil et Louise de Broin, la création participative d'Anne-Marie Auclair, la pièce de théâtre Dans les rêves de Picasso et un feu de joie.

Déroute attendue

Pour cette neuvième année de Jardins réinventés, Maude Charland-Lallier a soumis le thème Mouvements et trajectoires insolites aux six artistes invités, dans l'espoir que les oeuvres soumises déroutent quelque peu les visiteurs.

Ces derniers pourront ainsi se promener entre l'arbre à pneus de Catherine Longpré (L'acer apocope, fruit de l'homme), les silhouettes en fer forgé de Valérie J. Gosselin (Présences), les pisciformes squelettes d'appareils électriques d'Ida Rivard (Espèce en voie d'apparition : les électrofish), la sculpture de vague figée dans son élan par Pierre Leblanc (De vague et d'eau...), le Pygargue à tête blanche végétalisé par Éric Guay ainsi que l'indescriptible installation d'Andrew Chartier (Le parcours d'un souffle), dans laquelle le mouvement, produit par le vent ou par l'homme, actionne une étrange machine à dessiner...

Encore une fois, les étudiants du Certificat en arts visuels de l'Université de Sherbrooke et les élèves des cours d'arts plastiques de l'école Mitchell-Montcalm ont été invités. Les six premiers ont créé une sorte de spirale tant horizontale que verticale (Vertige), alors que les 125 autres proposent un ensemble de mobiles prenant la forme d'un cube bleu (Différence unique).

Finalement, à l'intérieur, le public retrouvera une installation de Pierre Leblanc (Mouvements et discours insolites), les petites cartes géographiques irréelles de Ginette Couture (Prochaine station) ainsi que le renouvellement, par Josianne Bolduc, d'une oeuvre éphémère de la danseuse et chorégraphe Élise Legrand (Danse trajet).

Vous voulez y aller?

Vernissage des Jardins réinventés 2016 et des expositions intérieures de la MACB

Dimanche 3 juillet, 14 h

Brompton en concert

Les 10, 17, 29 juillet et 12 août

Entrée gratuite

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer